Vidéothèque films documentaires

Découvrez notre base de films documentaires sur le Brésil pour connaitre et approfondir de nombreuses thématiques.

Tous les films peuvent être visualisés par les adhérent-e-s au local de l’association. Pour organiser des projections publiques avec les films disponibles à la location, contactez-nous !

Recherche de films documentaires

Violences | Discriminations

Treize minutes 13 minutos

Année
2009
Réalisateur
Felipe Briso, Gilberto Topczewski
Durée
80 min
Synopsis
La plus grande consultation populaire au monde a été réalisée au Brésil en 2005, lorsque plus de 80 millions de personnes furent appelées aux urnes pour décider de l’interdiction du commerce des armes à feu dans le pays. Ce documentaire relate les jours précédents cette votation historique, accompagnant le quotidien de l’Institut Sou da Paz, organisation précurseur du processus de désarmement au Brésil.
Voir la fiche du film

Disponible à la location

Babás

Année
2010
Réalisateur
Consuelo Lins
Durée
20 min
Synopsis
A partir d’une recherche iconographique, le film mélange des éléments autobiographiques et une réflexion sur le rôle et la présence des « nounous » (babás) dans le quotidien des familles aisées brésiliennes à travers le temps.
Voir la fiche du film

Melhores anos de nossas vidas (Os) : Histórias de exílio no Brasil profundo

Année
2003
Réalisateur
Andréa Pasquini
Durée
64 min
Synopsis
A travers les témoignages de plusieurs malades qui ont vécu des années dans une léproserie, la réalisatrice montre avec poésie et sensibilité les conditions auxquelles ils étaient soumis, tel que l’abandon, les mauvais traitements et la violence. Le film montre aussi plusieurs histoires de rencontres, d’amitiés, de moments de vie partagés comme les séances de cinéma, ainsi que les mémoires de diverses dimensions du quotidien vécus par les malades pendant leurs années à l’hôpital.
Voir la fiche du film

Disponible à la location

Positivas

Année
2009
Réalisateur
Susanna Lira
Durée
78 min
Synopsis
Ce film retrace la vie de plusieurs femmes atteintes par le virus du SIDA, contaminées par leurs maris. Il montre que l’annonce brutale de l’infection par le SIDA n’est pas forcement synonyme de fin: elle peut aussi représenter le début d’une nouvelle vie. A travers ces histoires, sont ainsi expliquées les différences causes de la féminisation de la maladie.
Voir la fiche du film

Disponible à la location

Preto contra branco

Année
2004
Réalisateur
Wagner Morales
Durée
77 min
Synopsis
Depuis plus de 30 ans, juste avant Noël, à Heliópolis, la plus grande favela de São Paulo, les habitants de deux quartiers voisins se retrouvent autour d’un match de football où les Noirs jouent contre les Blancs. La préparation du match avançant, la tension monte et le mythe de la démocratie raciale brésilienne est de plus en plus mis à mal.
Voir la fiche du film

Disponible à la location

Racismo : Evidência, Reflexão e Luta

Année
2011
Réalisateur
Margot Ribas
Durée
43 min
Synopsis
Des étudiants, des professionnels, des politiciens, des militants et la population en général réfléchissent sur la persistance du racisme et sur ses implications dans les médias, l’éducation, la culture, le logement, l’emploi et les mouvements sociaux.
Voir la fiche du film

Disponible à la location

Vers une terre sans douleurs

Année
2007
Réalisateur
José Huerta
Durée
52 min
Synopsis
Voyage initiatique à travers le Brésil et rencontres avec ceux qui luttent pour une société plus équitable, plus juste, plus humaine : premier contact avec les Guarani en lutte pour la reconnaissance de leur droits sur leurs terre, découverte du Mouvement des Sans Terre et d’une installation d’une coopérative de producteurs laitiers, plongée dans les bidonvilles de Recife, immersion dans le carnaval de Salvador et découverte des enfants des rues et d’une initiative pour les resocialiser, enfin incursion en Amazonie chez les indiens Satere Mawe qui vivent mieux grâce au commerce équitable du Guarana.
Voir la fiche du film

Violência S.A.

Année
2005
Réalisateur
Eduardo Benaim, Jorge Saad, Newton Cannito
Durée
55 min
Synopsis
D’une façon ironique mais réalisé avec beaucoup de maîtrise et de finesse, le film aborde la discussion sur la violence au Brésil. A l’aide des témoignages de personnes de classe moyenne, des policiers, de militaires, le réalisateur dresse un tableau des arguments employés pour légitimer l’utilisation de la force et des armées pour combattre la violence au Brésil.
Voir la fiche du film

Viva a Lei Maria da Penha

Année
2006
Réalisateur
Margot Ribas
Durée
15 min
Synopsis
La loi no 11.340 du 7 août 2006 (Lei No 11.340, de 7 de Agosto de 2006), ou loi « Maria da Penha », est entrée en vigueur le 22 septembre 2006 : selon cette loi, la violence conjugale est un type de violation des droits de la personne. Ce film est un hommage à la conquête de la loi « Maria da Penha » et une investigation sur la connaissance que les femmes ont de cette loi et de leurs droits.
Voir la fiche du film

Vidas Deslocadas

Année
2010
Réalisateur
João Marcelo Gomes
Durée
13 min
Synopsis
Une famille de réfugiés palestiniens vit dans la ville de Porto Alegre au Brésil. Avant d’arriver au Brésil, ils ont vécu dans un camp de réfugiés et en Irak. Le documentaire filme le quotidien de la famille, ses souvenirs, des témoignages sur la vie en Irak et en Palestine, les problèmes avec la langue et la nouvelle vie.
Voir la fiche du film

Disponible à la location

Ibiri tua boca fala por nós

Année
2008
Réalisateur
Nilma Accioli
Durée
16 min
Synopsis
Le documentaire raconte l’histoire des sœurs Conceição da Silva, descendantes d’un groupe d’esclaves du Congo arrivés dans la région de Papicu (RJ) au XIX siècle. Après avoir été expulsées d’une manière violente de leur terre et s’être cachées dans la forêt, elles ont réussi à avoir un morceau de terre. Elles marchent pour 12 km pour vendre le peu qu’elles arrivent à cultiver. Elles survivent avec l’espoir de se marier, puisque elles sont «moças».
Voir la fiche du film

All you need is love

Année
2010
Réalisateur
Wagner Depintor
Durée
17 min
Synopsis
« All you need is love » est un film de fiction qui ironise sur la cinématographie brésilienne qui est aujourd’hui polarisée entre deux genres principaux : violence/favela et comédie/novela. Le protagoniste est un garçon qui se promène dans une ville interminable et inconnue. Dans une espèce de rituel d’initiation à l’âge adulte, il doit tuer sa première victime afin d’atteindre le respect de ses collègues. La bande originale, inspirée au leitmotiv des Beatles et composée par des MCs et des rappeurs de São Paulo, suggère l’interprétation de ce film en tant que jeu de références entre les deux genres cinématographiques les plus utilisés du moment.
Voir la fiche du film

Estrada

Année
2010
Réalisateur
Aude Chevalier-Beaumel
Durée
82 min
Synopsis
A Rio de Janeiro, plus de la moitié de la population approuve les invasions policières armées pour combattre le trafic de drogue, pense que « les bandits doivent mourir » et joue la politique de l’autruche face à une moyenne quotidienne de 15 morts par balle. Dans une réalité aussi tragique, comment nier que ces douleurs sont aussi les nôtres ?
Voir la fiche du film

Luto como mãe

Année
2009
Réalisateur
Luis Carlos Nascimento
Durée
70 min
Synopsis
La ville de Rio de Janeiro est le scénario d’exécutions sommaires et arbitraires de la part des agents de l’Etat. Chaque mort provoque la douleur des personnes proches. Le documentaire se concentre sur les histoires des survivants, surtout des femmes, et sur leurs parcours de passage du deuil à la lutte pour la justice et contre l’invisibilité.
Voir la fiche du film

Disponible à la location

Cidadão Boilesen

Année
2009
Réalisateur
Chaim Litewski
Durée
93 min
Synopsis
Henning Albert Boilesen, entrepreneur danois naturalisé brésilien, a financé le principal organisme de répression durant la dictature militaire brésilienne. A travers la vie de cet homme, assassiné par la guérilla en 1971, le film traite de la collaboration entre les milieux militaro-politiques et économiques durant la dictature.
Voir la fiche du film

Disponible à la location

Do lado de fora

Année
2004
Réalisateur
Monica Marquês, Paula Zanettini
Durée
53 min
Synopsis
C’est à travers le regard de quelques femmes, mères, épouses, amantes, filles, visiteuses, que nous sont décrits les liens ainsi que les codes qui les unissent aux prisonniers des centres pénitentiaires de l’état de Rio de Janeiro. Les préparatifs de ces rencontres hebdomadaires sont indispensables pour dépasser le rejet de la société. Chacune trouve une posture vis-à-vis de son homme, qui nous montre qu’elles sont les protagonistes d’un drame social qui les dépasse.
Voir la fiche du film

Atos dos Homens

Année
2006
Réalisateur
Kiko Goifman
Durée
77 min
Synopsis
Le 31 mars 2005 a eu lieu un des plus grands massacres du Brésil dans l’état de Rio de Janeiro : la tuerie de la Baixada Fluminense. 29 personnes sont tuées par des policiers dans les rues des villes de Nova Iguaçu et Queimados cette nuit-là. Kiko Goifman filme le quotidien des habitants de ces villes après le massacre.
Voir la fiche du film

Cap XV : 12

Année
2007
Réalisateur
Fernando Pinheiro
Durée
13 min
Synopsis
Lors d’un trajet en voiture à travers une ville, la nuit, une femme prostituée raconte son histoire et fait part de sa vision de la société, des hommes, de ses goûts, ses regrets et ses rêves.
Voir la fiche du film

Margem do Corpo (À)

Année
2006
Réalisateur
Debora Diniz
Durée
43 min
Synopsis
En retraçant, à travers les témoinages d’amis, de juristes, d’employeurs et de prêtres, l’histoire de Deuseli, jeune noire de 19 ans, violée par son beau père, ce film aborde la problématique de la condition des femmes noires et les injustices auxquelles elles sont confrontées.
Voir la fiche du film

Disponible à la location

Correntes

Année
2005
Réalisateur
Caio Cavechini, Ivan Paganotti
Durée
58 min
Synopsis
Aujourd’hui, les fers aux bras et aux chevilles des esclaves ont été remplacés par les jougs symboliques de la dette et de la violence, l’assujettissement par la misère, la migration, les leurres, le travail. Plongée dans la lutte quotidienne des abolitionnistes modernes, inspecteurs du travail et autres militants des droits de l’homme.
Voir la fiche du film

Légende de la terre dorée (La)

Année
2009
Réalisateur
Stéphane Brasey
Durée
55 min
Synopsis
Dans le sud du Para, le travail-esclave fait partie de la culture de la région. Malgré la menace des pistoleros, certains paysans se révoltent ou fuient, aidé par le Mouvement des Sans Terre - représenté ici par un prêtre français - et aux moyens limités de l’Etat. Malgré cela leur avenir reste incertain.
Voir la fiche du film

Afroreggae, nenhum motivo explica a guerra

Année
2006
Réalisateur
Carlos Diegues, Rafael Dragaud
Durée
150 min
Synopsis
Grâce à des interviews aux membres du groupe Afroreggae, tous issus des favelas de Rio, le film montre la réalité de la violence de leur univers et la manière que certains ont eu de s’en sortir, par le biais du groupe Affroreggae. Des années 1992 aux années 2005, le film montre l’évolution de la vie dans et entre les favelas.
Voir la fiche du film

Movimento Sem-Teto - (des)ocupações da Frente de Luta por Moradia em 2004

Année
2004
Réalisateur
Midia Independente
Durée
97 min
Synopsis
Les trois vidéos qui composent le film illustrent les événements qui se sont produits dans des occupations de São Paulo. La vidéo 1 montre une des occupations du Mouvement MMRC avec des témoignages de militants et avec l’enregistrement de l’action de la police et les négociations suivies par une expulsion forcée. Les vidéos 2 et 3 traitent de l’occupation du bâtiment de la banque Caixa Econômica, avec témoignages de militantes et interviews de la police, illustrant la forte répression policière.
Voir la fiche du film

Onibus 174

Année
2002
Réalisateur
José Padilha
Durée
120 min
Synopsis
Le 12 juillet 2002, Sandro do Nascimento, ancien enfant des rues, a pris en otage un bus à Rio de Janeiro, pendant cinq heures. Après moultes négociations, l’épisode se solda par une fin tragique et l’action de la police. Une investigation minutieuse d’un événement qui a marqué les esprits et qui réinterroge les problématiques liées à la violence urbaine au Brésil.
Voir la fiche du film

Rua mão única

Année
2010
Réalisateur
André Geweaed
Durée
12 min
Synopsis
Journée banale dans une cité de la périphérie de São Paulo. Qu’ils soient trafiquant ou agent de sécurité dans cette favela, ces témoignages démontrent que nulle sortie, nul avenir n’est envisageable au delà de ces murs.
Voir la fiche du film

Disponible à la location

Uma historia Severina

Année
2005
Réalisateur
Debora Diniz
Durée
23 min
Synopsis
Le destin de Severina a basculé suite à une décision de la Cour Suprême. Enceinte de 4 mois d’une fœtus sans cerveau, elle était à l’hôpital au moment même où la Cour Suprême annula l’autorisation d’IVG. C’était le 20 octobre 2004. Fermière de la petite ville de Chã Grande, Severina a passé trois mois à errer entre les tribunaux et les maternités, essayant de trouver une aide pour mettre fin à sa souffrance. Le documentaire témoigne de cette histoire tragique et raconte le long « jour d’après » dont les juges de la Cour n’ont jamais été témoins.
Voir la fiche du film

Disponible à la location

Cidade (A)

Année
2012
Réalisateur
Liliana Sulbach
Durée
25 min
Synopsis
Itapúa (RS) – une communauté de personnes aux habitudes singulières. Ce lieu regroupait autrefois 1454 personnes. Il compte aujourd’hui 35 habitants. Personne n’aime se rappeler ce qu’Itapúa était dans le passé, même si beaucoup en ont gardé des traces. En parcourant ce lieu, le film révèle l’existence d’un monde organisé à partir d’un acte d’une extrême brutalité.
Voir la fiche du film

O Homem da Árvore

Année
2006
Réalisateur
Paula Mercedes
Durée
19 min
Synopsis
Un homme a construit une cabane dans un arbre au milieu des ministères et de l’Assemblée Nationale, à Brasilia. Il s’est installé là pour clamer son innocence et demander justice car il a passé près de vingt ans en prison, pour un crime qu’il n’aurait pas commis. Tandis qu’il survit en recyclant les canettes récupérées dans les ordures des ministères, il regarde les voitures des ministres passer indifférentes.
Voir la fiche du film

Aprisionados por promessas

Année
2006
Réalisateur
Beatriz Afonso
Durée
15 min
Synopsis
Travailleurs ruraux aujourd’hui au Brésil : l’esclavagisme moderne. Témoignages et données actuelles sur le sujet pour mieux comprendre ce phénomène et sa continuité malgré l’intervention du gouvernement depuis 1995.
Voir la fiche du film

Disponible à la location

Silêncio das inocentes (O)

Année
2010
Réalisateur
Ique Gazzola, Naura Schneider
Durée
52 min
Synopsis
La loi n°11.340/2006 ou « loi Maria da Penha » est considérée comme l’une des trois lois les plus complètes au monde sur les violences domestiques. A travers de nombreux témoignages de victimes et spécialistes, Silêncio das inocentes nous éclaire sur la spécificité de cette loi et son application au Brésil.
Voir la fiche du film

Guerreiras do Brasil

Année
2007
Réalisateur
Cacau Amaral
Durée
13 min
Synopsis
Un groupe de 40 femmes venues des cinq régions du Brésil, se réunissent dans une île de Rio de Janeiro pour enregistrer un album Hip-hop dans lequel elles revendiquent l’élimination de la violence contre les femmes.
Voir la fiche du film

Disponible à la location

Mataram meu irmão

Année
2013
Réalisateur
Cristiano Burlan
Durée
77 min
Synopsis
En reconstituant les détails de la mort de son frère Rafael Burlan da Silva, douze ans auparavant, le cinéaste se lance dans un voyage personnel qui le conduit au cœur du cercle de violence de la banlieue de São Paulo. Trafic de drogue, vols, à travers son enquête visant à déterminer les raisons de la mort de son frère, le réalisateur nous dévoile une partie de son histoire familiale, recueillant les témoignages bouleversants de son entourage et mettant à nu les blessures émotionnelles de ces personnages aux destins divers.
Voir la fiche du film

Disponible à la location

Nice, bonne au Brésil

Année
2009
Réalisateur
Armelle Giglio-Jacquemot
Durée
68 min
Synopsis
Originaire d’un petit village du sud-est du Brésil qu’elle a quitté dans l’espoir d’une vie meilleure, Nice est bonne à demeure dans une grande maison où elle vit confinée. Au service des autres, sa vie s’écoule loin de chez elle, dominée par la solitude et le labeur répétitif d’un travail mésestimé. Le film donne la parole à Nice qui nous livre son vécu de bonne à tout faire et nous entraîne par moments dans l’au-delà du travail domestique avec ses joies, ses projets, ses craintes.
Voir la fiche du film

Mina de Fé

Année
2003
Réalisateur
Luciana Bezerra
Durée
15 min
Synopsis
(FICTION) A travers le portrait d’un jeune couple, Silvana et Maninho (chef d’un gang), ce film décrit l’atmosphère et le quotidien intense de la communauté de Vidigal. Affrontements avec la police et leur vie qui ne tient qu’à un fil…
Voir la fiche du film

Disponible à la location

O Cordel dos Atingidos

Année
2003
Réalisateur
Ricardo de Sá
Durée
22 min
Synopsis
L’histoire de la construction du Barrage de Irapé (Etat de Minas Gerais) et des conséquences subies par les 47 communautés rurales touchées ainsi que les quelques 5000 personnes déplacées.
Voir la fiche du film

Disponible à la location

Je suis mort à Maré Morri na Maré

Année
2014
Réalisateur
Marie Naudascher, Patrick Vanier
Durée
16 min
Synopsis
Ce documentaire a été réalisé par Marie Naudascher et Patrick Vanier, deux journalistes français travaillant au Brésil, grâce à un crowdfunding organisé par l’Agence d’investigation “Pública”, basée à São Paulo. “Je suis mort à Maré” donne la parole aux enfants de la favela Complexo da Maré, à Rio de Janeiro, et explore leur vision de la violence. Maré est aujourd’hui encore l’une des favelas les plus dangereuses de la ville, partagée entres les factions rivales, les milices et les incursions de la police. Comment les enfants perçoivent-ils cette réalité ? Quelles sont leurs peurs?
Voir la fiche du film

Disponible à la location

Sem Pena

Année
2014
Réalisateur
Eugenio Puppo
Durée
87 min
Synopsis
Aucune population carcérale ne se développe aussi vite qu’au Brésil, qui est déjà la troisième plus grande au monde. Sem Pena descend dans l’enfer qu’est la vie dans les prisons brésiliennes, pour exposer les entrailles du système de justice du pays, démontrant comment la lenteur, la corruption, les préjugés et la culture de la peur ne cesse d’accroître la violence et agrandir le fossé social existant.
Voir la fiche du film

Taego awa

Année
2016
Réalisateur
Henrique Borela, Marcela Borela
Durée
75 min
Synopsis
L’homme âgé au visage burin, Tutawa Tuagaek, vit sur l’île de Bananal (dans l’état du Tocantins, au Brésil), toujours, entouré de sa descendance. Les vidéos trouvées par les réalisateurs dans une université sont ici l’occasion d’un témoignage rare, l’histoire de la tribu dont il est le chef. Tutawa raconte le massacre par les Blancs de nombreux Indiens Ãwa dans la forêt amazonienne orientale en 1973, tandis que le montage mêle des images de vie quotidienne des Ãwa, de la confection de peintures corporelles rituelles à la cuisine ou aux jeux des enfants. Parmi ces archives, l’entrée du Parlement brésilien par des indigènes en 2013 ramène à des enjeux présents: la délimitation d’un territoire concédé aux Ãwa mais toujours pas reconnu comme le leur.
Voir la fiche du film

Disponible à la location

Ne sors pas aujourd’hui ! Não saia hoje

Année
2016
Réalisateur
Susanna Lira
Durée
53 min
Synopsis
Ne sors pas aujourd’hui est un conseil que beaucoup de mères ont donné à leurs enfants en mai 2006. Malheureusement, la majorité d’entre eux sortiront sans que celles-ci puissent les protéger des « crimes de mai » durant lesquels près de 600 jeunes furent assassinés à São Paulo. Ce film construit une histoire poétique autour de la journée des Mères de mai qui, menées par Débora Silva, transformeront le deuil en lutte, la souffrance en espoir et la douleur en action. A travers leur bataille pour la justice et la mémoire, ces femmes luttent aujourd’hui pour qu’aucun jeune ne connaisse le destin tragique de leur fils.
Voir la fiche du film

Qui a tué Eloá ? Quem matou Eloá ?

Année
2015
Réalisateur
Lívia Perez
Durée
25 min
Synopsis
En 2009, Lindemberg Alves, 22 ans, s’introduit armé dans l’appartement de son ex petite amie, Eloá Pimentel 15 ans, et la garde séquestrée pendant cinq jours. Ce crime fut, à l’époque, largement diffusés sur les chaînes de télévision brésilienne. Quem matou Eloá? propose une analyse critique de la sur exposition médiatique de la violence et remet en question la manière dont les médias choisissent d’aborder les cas de violence envers les femmes. Ce documentaire met ainsi en lumière une des raisons pouvant expliquer pourquoi le Brésil se trouve au 5ème rang des pays avec le plus d’homicides envers les femmes.
Voir la fiche du film

Visages du harcèlement Precisamos falar do assédio

Année
2016
Réalisateur
Paula Sacchetta
Durée
80 min
Synopsis
Une caravane stationnée dans différents endroits de São Paulo et Rio de Janeiro collecte les témoignages de femmes victimes d’agressions pour leur redonner un espace de parole et de pouvoir. Seules face à la caméra, sans journaliste pour les diriger ou pour leur faire dire des choses en particulier, elles s’expriment comme elles le souhaitent, visage découvert ou masqué, et reprennent un espace de pouvoir à travers leur parole. Ce projet filmé, c’est 140 femmes de 15 à 84 ans qui brisent le silence et qui se réapproprient l’espace. C’est la porte ouverte à d’autres projets de ce type dans le monde entier.
Voir la fiche du film

Disponible à la location

Sexe, Prêches et Politique SEXO, POLÍTICA, PREGAÇÕES

Année
2016
Réalisateur
Aude Chevalier-Beaumel, Michael Gimenez
Durée
72 min
Synopsis
Le Brésil vend l’image d’une sexualité libérée, mais les femmes y meurent du fait de l’interdiction de l’avortement et l’homophobie y est la plus mortelle au monde. Ce paradoxe révèle la montée de l’ultra-conservatisme et de la religion dans la politique.
Voir la fiche du film

La Voix de nos morts Nossos mortos têm voz

Année
2019
Réalisateur
Fernando Sousa, Gabriel Barbosa
Durée
28 min
Synopsis
Dans la région de la Baixada Fluminense, les familles des victimes de la violence de l’État se battent pour sauver la mémoire de ces vies volées en dénonçant les violences policières, en particulier celles contre les jeunes noirs.
Voir la fiche du film

Parque Oeste

Année
2018
Réalisateur
Fabiana Assis
Durée
70 min
Synopsis
Après avoir été violemment chassée de l’occupation où elle vivait, en 2005, une femme reconstruit sa vie à partir de sa lutte pour le logement.
Voir la fiche du film

Agenda

Tous les événements

Suivez-nous

Newsletter

Abonnez-vous à la Newletter d’Autres Brésil !

Inscrivez vous

Entrez votre adresse mail ci-dessous pour vous abonner à notre lettre d’information.
Vous-pouvez vous désinscrire à tout moment envoyant un email à l’adresse suivante : sympa@listes.autresbresils.net, en précisant en sujet : unsubscribe infolettre.

La dernière newsletter

>>> Appel à dons pour le festival « Brésil en Mouvements » 2020 - 16e édition

Réseaux sociaux

Flux RSS

Abonnez-vous au flux RSS