« Une question de survie »

 | Par Georges da Costa

Brève

« Si l’on ne fait pas en sorte que le pays croisse, crée des emplois et des occasions pour que les jeunes entrent à l’université ou appprennent un métier, on peut mettre dix fois plus de policiers dans les rues mais cela ne résoudra pas le problème de la violence, car souvent elle est une question de survie », a déclaré le président Lula fin février à Ipojuca, dans l’État de Pernambouc.

D’après une étude de l’Organisation des États ibéro-américains (OIE) portant sur la violence dans les villes brésiliennes publiée ces derniers jours, 48 345 assassinats ont été enregistrés en 2004 au Brésil.

1er mars 2007


Agenda

Tous les événements

Suivez-nous

Newsletter

Abonnez-vous à la Newletter d’Autres Brésil !

Inscrivez vous

Entrez votre adresse mail ci-dessous pour vous abonner à notre lettre d’information.
Vous-pouvez vous désinscrire à tout moment envoyant un email à l’adresse suivante : sympa@listes.autresbresils.net, en précisant en sujet : unsubscribe infolettre.

La dernière newsletter

>>> [Dossier Presse] : 7 jours avant le festival de documentaire Brésil en Mouvements - 2 au 4 octobre à Paris

Réseaux sociaux

Flux RSS

Abonnez-vous au flux RSS