Une entreprise franco-britannique accusée de violation de droits de l’homme en Amazonie

, par Lamia Oualalou

La compagnie franco-britannique Perenco va-t-elle recevoir le « prix Pinocchio 2009 » dans la catégorie « droits de l’homme » ? Elle est en tous cas une des premières nominées de cette distinction délivrée par l’ONG des Amis de la Terre (http://www.amisdelaterre.org/), qui dénonce les entreprises françaises qui ont « perpétré les violations les plus graves des droits de l’homme ». Le projet en question est une exploitation pétrolière d’un coût d’un milliard de dollars dans une région de l’Amazonie péruvienne habitée par deux des derniers peuples indigènes isolés du monde. Samba !

Annonces

Suivez Autres Brésils

Newsletter

Inscrivez vous
Entrez votre adresse mail pour vous abonner à notre lettre d’infos.

Vous-pouvez vous désinscrire à tout moment envoyant un email à l’adresse suivante : sympa@listes.autresbresils.net, en précisant en sujet : unsubscribe infolettre

La dernière newsletter :

>>> Brésil en Mouvements 14e édition, du 19 au 23 septembre !

Réseaux sociaux

Flux RSS

Abonnez-vous au flux RSS