Une cacique Tupinamba assignée à résidence

<img2016|center>

L’association Thydèwas, nous a alerté sur l’arrestation le 3 février 2011 et l’emprisonnement de la chef Jamopoty de la communauté Tupinamba dans le sud de l’Etat de Bahia. Après 8 jours d’emprisonnement à Itabuna, elle est assignée à résidence avec des chefs d’inculpation abusifs « d’organisation de bandes et d’atteintes à la propriété privée ».

Cette communauté indienne de 5 000 personnes s’est engagée depuis 1999 dans des actions de reconnaissance de leur identité indienne et de leur droit à leur territoire, situé en bord de mer pour partie et convoité pour des programmes touristiques. Leur capitale est Olivença où résident 40% de non indiens. Ils ont organisé plusieurs « retomada » ou actions pacifiques d’occupation de terres et obtenu la démarcation officielle de leur Terre, en avril 2009. Mais des grands propriétaires bloquent le processus et en décembre les indiens ont occupé plusieurs heures les bureaux de la FUNAI à Ilheus, organisme chargé de mettre en œuvre cette démarcation.

Campagne de soutien

Agenda

L'équipe d'Autres Brésils est en train de préparer de nouveaux événements... restez attentifs !

Tous les événements

Suivez-nous

Newsletter

Abonnez-vous à la Newletter d’Autres Brésils !

Inscrivez vous

Entrez votre adresse mail ci-dessous pour vous abonner à notre lettre d’information.
Vous-pouvez vous désinscrire à tout moment envoyant un email à l’adresse suivante : sympa@listes.autresbresils.net, en précisant en sujet : unsubscribe infolettre.

La dernière newsletter

>>> Début d’année préoccupant au Brésil : démocratie en tension

Réseaux sociaux

Flux RSS

Abonnez-vous au flux RSS