Trois multinationales accusées d’exploiter des enfants

D’après un rapport divulgué par l’Observatoire Social, les multinationales Basf, Faber Castell et ICI Paints, sont les principales clientes d’entreprises (Minas Talco et Minas Serpentinito) ayant recours illégalement à main d’œuvre infantile pour extraire un minerai nécessaire à la fabrication du talc. A Ouro Preto (Minas Gerais), les enfants travaillent dans des conditions extrêmement pénibles et dangereuses pour leur santé car ils risquent une contamination par la poussière toxique provenant du minerai qu’ils extraient sans protection. Ces firmes avaient pourtant chacune publié une charte sociale interdisant le travail des enfants.

Source : Brasil de Fato - février 2006

Agenda

Tous les événements

Suivez-nous

Newsletter

Abonnez-vous à la Newletter d’Autres Brésil !

Inscrivez vous

Entrez votre adresse mail ci-dessous pour vous abonner à notre lettre d’information.
Vous-pouvez vous désinscrire à tout moment envoyant un email à l’adresse suivante : sympa@listes.autresbresils.net, en précisant en sujet : unsubscribe infolettre.

La dernière newsletter

>>> Lettre d’information été 2020

Réseaux sociaux

Flux RSS

Abonnez-vous au flux RSS