RSF écrit une lettre ouverte à Dilma Rousseff contre l’impunité des meutres de journalistes

, par Reporters Sans Frontières

Madame Dilma Rousseff

Présidente de la République

Palacio do Planalto

Praça dos Três Poderes, Brasília

Brésil

Paris, le 1er juin 2015,

Madame la Présidente,

Alors que le Brésil vient de connaître deux meurtres brutaux de journalistes en moins d’une semaine, Reporters sans frontières, organisation internationale de défense de la liberté de l’information, exhorte le Brésil à mettre en oeuvre, dans les meilleurs délais, des mesures concrètes et efficaces pour garantir la protection des acteurs de l’information et lutter contre l’impunité des crimes commis à leur encontre.

Le Brésil est le troisième pays le plus meurtrier des Amériques derrière le Mexique et le Honduras avec 38 journalistes assassinés entre 2000 et fin 2014 en relation évidente ou possible avec leur activité professionnelle. Presque tous enquêtaient sur des sujets sensibles comme le crime organisé, les violations des droits de l’homme, la corruption ou le trafic des matières premières. Si la présence du crime organisé dans certaines régions rend la couverture de ces sujets particulièrement risquée, l’impunité qui prévaut pour la plupart de ces meurtres favorise la multiplication des exactions.

Lire la suite sur Reporters Sans Frontières

Annonces

Suivez Autres Brésils

Newsletter

Inscrivez vous
Entrez votre adresse mail pour vous abonner à notre lettre d’infos.

Vous-pouvez vous désinscrire à tout moment envoyant un email à l’adresse suivante : sympa@listes.autresbresils.net, en précisant en sujet : unsubscribe infolettre

La dernière newsletter :

>>> Appel à financement du festival « Brésil en Mouvements » 2018

Réseaux sociaux

Flux RSS

Abonnez-vous au flux RSS