Printemps brésilien ou manoeuvre de la droite ?

, par Antonio Martins

« Le Brésil n’est pas fait pour les débutants », a déclaré un jour le compositeur Tom Jobim. On entend de nouveau résonner la sagesse de cette phrase chaque jour ces deux dernières semaines. Entre le 6 et le 19 juin, une irrésistible vague de protestations est descendue dans la rue et a fait renaître l’idée que les luttes sociales valent la peine, marquant ainsi l’émergence d’une culture politique de l’autonomie, des réseaux sociaux et de l’horizontalité.
Lire la suite sur Ritimo.org

Annonces

Suivez Autres Brésils

Newsletter

Inscrivez vous
Entrez votre adresse mail pour vous abonner à notre lettre d’infos.

Vous-pouvez vous désinscrire à tout moment en modifiant vos paramètres sur votre compte et à travers le lien de désinscription.

La dernière newsletter :

>>> Esclavage et Quilombos au Brésil : une histoire toujours d’actualité Rencontre autour de la sortie du livre « Quilombos. Communautés d’esclaves insoumis au Brésil ».

Réseaux sociaux

Flux RSS

Abonnez-vous au flux RSS