Présidentielle brésilienne : Dilma Rousseff, touchée mais pas coulée

, par France 24

Jusqu’à il y a une semaine, elle était talonnée dans les sondages par Marina Silva, la frêle candidate écologiste à l’aura quasi-messianique. De quoi inquiéter Dilma Rousseff, la présidente sortante, à quelques jours de l’élection présidentielle brésilienne, le 5 octobre, la notoriété grandissante de la fervente chrétienne évangéliste, propulsée candidate du Parti socialiste (PBS), ayant raboté celle de la protégée de l’ancien président Lula.

© Ichiro Guerra, AFP | Dilma Rousseff salue ses partisans, le 27 septembre, à Gama, non loin de Brasilia.

Début septembre, Dilma Rousseff était même donnée perdante au second tour face à sa principale rivale (45 % contre 36 %). Des chiffres qui ont fait l’effet d’une bombe dans le camp Rousseff et lui ont valu quelques sueurs froides.

Lire la suite sur France24

Annonces