Présidentielle au Brésil : Bolsonaro multiplie les cadeaux aux plus modestes

 | Par Thierry Ogier

Lula ne décolère pas. Le chef de file de la gauche brésilienne affirme que Jair Bolsonaro tente « d’acheter la conscience du peuple ». Au centre des débats, le montant des transferts des revenus accordés durant la campagne électorale, qui s’élèvent à 68 milliards de reals (environ 13 milliards d’euros). « Ils croient que nous sommes comme des bêtes, qu’ils peuvent nous acheter avec n’importe quelle somme d’argent ! »

Le président sortant espère que cette politique généreuse lui permettra de rattraper son retard de cinq points enregistrés lors du premier tour de la présidentielle du 2 octobre , et de décrocher un second mandat dimanche prochain.

Le candidat d’extrême droite a frappé fort, il est vrai. Il a augmenté de 50 % le montant des aides versées aux familles les plus pauvres pendant la crise du Covid, et porté le nombre de foyers bénéficiaires à plus de 20 millions. Pendant la campagne, Jair Bolsonaro a en outre promis de verser un treizième mois aux femmes qui perçoivent cette aide nommée « Auxílio Brasil » (Aide Brésil). Des aides financières ont été également consenties aux chauffeurs routiers et aux chauffeurs de taxi. En baissant une série de taxes, Jair Bolsonaro est surtout parvenu à faire baisser le prix des carburants après l’envolée du cours du pétrole cet été. « Nous avons l’essence la moins chère du monde », fait-il valoir.

Lire la suite sur

Voir en ligne : Présidentielle au Brésil : Bolsonaro multiplie les cadeaux aux plus modestes

Couverture : L’aide d’urgence, d’un montant de 600 R$, est l’œuvre du Congrès national qui s’est battu avec le gouvernement fédéral, qui a divergé sur le montant, avec une proposition de 200 R$. - Alan Santos / Photos publiques / Brasil de Fato.

Suivez-nous

Newsletter

Abonnez-vous à la Newletter d’Autres Brésils !

Inscrivez vous

Entrez votre adresse mail ci-dessous pour vous abonner à notre lettre d’information.
Vous-pouvez vous désinscrire à tout moment envoyant un email à l’adresse suivante : sympa@listes.autresbresils.net, en précisant en sujet : unsubscribe infolettre.

La dernière newsletter

>>> Accord UE-Mercosur, Agro-industrie, Droits humains : Le Brésil après l’élection de Lula

Réseaux sociaux

Flux RSS

Abonnez-vous au flux RSS