Présentation et programme

Du 3 mai au 29 juin 2005 - "3 villes do Brasil : Rio de Janeiro, Brasília, São Paulo" réunit près de 90 films, fictions, documentaires et films d’archives confondus.

Pour permettre au public de mieux connaître les questions de société qui animent le Brésil, 3 tables rondes, qui réunissent sociologues, urbanistes, universitaires et journalistes seront organisées en collaboration avec l’association Autres Brésils.


MERCREDI 11 MAI

19h00 "Les favelas de Rio : de l’éradication à l’urbanisation"

Les premières favelas se dessinent au début du XXème siècle. Il faut attendre 1947 et la victoire du Parti Communiste pour que l’existence des favelados soit reconnue officiellement par l’Etat. A la fin des années 80, on comptabilise un million de personnes qui résident dans les 545 favelas de la ville.

Aujourd’hui, quel regard porte-t-on sur cette situation et quel dialogue peut-on envisager entre les habitants des favelas, leurs représentants et les services publics ?

Une table ronde en collaboration avec l’association
Autres Brésils, animée par le journaliste
Ivan du Roy. Avec l’architecte et urbaniste Paola
Berenstein-Jacques, auteur des "Favelas de Rio,
un enjeu culturel" (L’Harmattan, 2001) et
"Esthétique des favelas" (L’Harmattan, 2003),
l’avocat Rafael Soares Gonçalves, doctorant en
Histoire à l’université Paris VII, qui a consacré
ses recherches aux favelas de Rio de Janeiro, et
l’artiste plasticienne Françoise Schein, qui
mène un travail artistique autour du thème des
droits de l’homme depuis l’an 2000 à Rio et a
créé un atelier de production de céramiques
avec l’association Inscrire et Enda Brasil.

La table ronde est suivie de deux films : Em cima da terra, embaixo do céu (1982) de Walter Lima Junior ; A fleur de terre (1990) de Thierry Michel


VENDREDI 3 JUIN

19h00 "Les Noirs dans la société brésilienne"

Les Noirs forment près de 50% de la population brésilienne et représentent plus de 60% de la tranche la plus pauvre. Cependant, leur représentation dans les universités, ou bien dans des emplois de prestige social, publics ou privés, est faible. En préparant un « Statut de l’Egalité Raciale », le gouvernement affirme indirectement que la population noire du Brésil subit un certain nombre de discriminations. Le Statut prévoit en effet toute une batterie de mesures qui donneront la possibilité aux Noirs d’avoir un outil légal pour défendre leurs droits : politique des quotas dans les universités, les médias et le monde du travail ; reconnaissance des droits des Quilombolas ; plus de rigueur dans l’application des lois antiracistes, etc.

Les débats sont nombreux et passionnés autour de la question Noire au Brésil aujourd’hui. Alors que certains condamnent le racisme envers les Noirs, d’autres affirment que toutes les discriminations qu’ils subissent sont liées à leur situation sociale et non à leur couleur de peau.

(Lire également notre dossier "Des quotas pour les Noirs ?")

Modérateur : Ivan du Roy, journaliste à Témoignage Chrétien

Intervenants : Joel Zito Araújo, cinéaste, réalisateur de La négation du Brésil. Ariel de Bigault réalisatrice, auteur d’une recherche sur les Noirs dans le cinéma brésilien pour le compte du festival Racines noirs en 1985. Pedro Chadarevian (sous réserve), économiste doctorant à l’IHEAL (Université Paris 3).

La table ronde est suivie de la projection du film : La négation du Brésil (2000) de Joel Zito Araújo.


JEUDI 9 JUIN

19h00 "Brasília : capitale rêvée, ville vécue"

Inaugurée le 21 avril 1960, Brasília fut un acte politique avant d’être un geste architectural.

Construite au coeœur du pays, à plusieurs centaines de kilomètres des côtes, la future capitale voulue par Kubitschek, marque une rupture brutale avec l’histoire coloniale du pays. Elle est l’expression d’un Brésil moderne, qui selon la devise de son président doit avancer de « 50 ans en 5 ans ». L’urbaniste Lucio Costa et l’architecte Oscar Niemeyer répondent à la commande insensée qui leur est faite de concevoir, en 3 ans et demi, au milieu du Cerrado, une ville nouvelle qui sera la capitale du Brésil.

Quel regard peut-on porter aujourd’hui sur Brasília et ses cités satellites, construites à 30km du plan pilote, et dont la croissance semble sans limite ?

Modérateur : Thierry Paquot. Philosophe et éditeur de la revue "Urbanisme"

Intervenants : Laurent Vidal, Historien et Maître de conférences à l’Université de La Rochelle. Auteur de De Nova Lisboa à Brasília, l’invention d’une capitale (XIXe - XXe siècles) (Paris, IHEAL, 2002). Vladimir Carvalho, cinéaste brésilien. Incontournable pour un regard social. Luli Nascimento, géographe - urbaniste, chef de projet environnement et développement durable à l’IAURIF.


Forum des Images - Porte Saint-Eustache, Forum des Halles
Place Carrée, 75001 Paris -
01 44 76 62 00 / www.forumdesimages.net -
tous les jours sauf lundi -
de 13h00 à 21h00 (nocturne mardi 22h00)

Navigation

Agenda Tous les événements

Aucun événement

Annonces

Suivez Autres Brésils

Newsletter

Inscrivez vous
Entrez votre adresse mail pour vous abonner à notre lettre d’infos.

Vous-pouvez vous désinscrire à tout moment envoyant un email à l’adresse suivante : sympa@listes.autresbresils.net, en précisant en sujet : unsubscribe infolettre

La dernière newsletter :

>>> Brésil en Mouvements 14e édition, du 19 au 23 septembre !

Réseaux sociaux

Flux RSS

Abonnez-vous au flux RSS