Présentation

Dans le cadre de la 7ème édition du Festival international du film contre l’exclusion et pour la tolérance(FIFET),

Projection de Presque frères, un film de Lucia Murat (sortie nationale le 7 décembre dernier),
suivie d’une rencontre-débat en partenariat avec Autres Brésils.

Rencontre avec Gilles de Staal, journaliste, et Jaime Marques-Pereira, économiste.


Accès

Cité des sciences et de l’industrie

Information du public : 01 40 05 80 00
www.cite-sciences.fr

30, avenue Corentin Cariou
75 019 Paris

Métro : Porte de la Villette

Autobus : 75, 139, 150, 152, PC

Parc auto payant : entrée quai de la Charente

Tarifs

Pass permanent : 15 euros
Scolaires : 2 euros
Entrée individuelle : 5 euros


« Nous avons tous deux vies : la vraie, celle que nous rêvions enfants
et que nous continuons à rêver adultes, comme dans un brouillard.
La fausse, celle que nous vivons, chaque jour, avec les autres.
La vie pratique, utile, celle qui nous mène au cercueil.
Nous avons tous deux vies.
 ». ("Temos todos duas vidas", Fernando Pessoa)

Lucia Murat, réalisatrice et co-scénariste, a nourrit ce film de sa
propre expérience personnelle. Elle a été membre de la guerrilla
brésilienne dans les temps les plus durs de la dictature (1968-1979).
Elle fut alors emprisonnée pour ses idées.
Un film co-écrit par Paulo Lins, auteur de « La Cité de Dieu ».


SYNOPSIS

Quase dois irmãos (Presque frères), de Lucia Murat. 2004, 102 min, fiction - vostf

LA DICTATURE MILITAIRE qui sévissait au Brésil dans les années 70 marque
l’une des pages les plus violentes de l’histoire du pays. De nombreux
prisonniers politiques étaient incarcérés dans un pénitencier, sur Ilha
Grande, située sur la côte de l’Etat de Rio de Janeiro. Leur contact
avec les prisonniers de droit commun à cette époque est un fait
important de l’histoire de la violence dans laquelle se trouve le pays
aujourd’hui.

À travers deux prisonniers amis d’enfance, Miguel, un jeune intellectuel
de la classe moyenne blanche, incarcéré pour ses idées, aujourd’hui
membre du Congrès, et Jorge, noir qui, d’un simple braquage va passer à
la tête du plus gros trafic de drogue du pays, le film retrace la
relation entre la classe moyenne et les favelas sur ces 50 dernières
années. La roue du destin continue à tourner lorsque la fille de Miguel,
fascinée par la vie des favelas, s’éprend d’un jeune trafiquant.


Affiche

Dossier de presse

Navigation

Agenda Tous les événements

Aucun événement

Annonces

Suivez Autres Brésils

Newsletter

Inscrivez vous
Entrez votre adresse mail pour vous abonner à notre lettre d’infos.

Vous-pouvez vous désinscrire à tout moment envoyant un email à l’adresse suivante : sympa@listes.autresbresils.net, en précisant en sujet : unsubscribe infolettre

La dernière newsletter :

>>> Autres Brésils recrute !

Réseaux sociaux

Flux RSS

Abonnez-vous au flux RSS