Pour un traitement gratuit contre le sida

Le ministère brésilien de la Santé a annoncé avoir conclu un accord avec le laboratoire américain Gilead Science pour réduire de 51% le prix du tenofovir, l’un des 17 antirétroviraux distribués gratuitement par le gouvernement aux séropositifs du pays.
Prônant une distribution gratuite et universelle des médicaments anti-sida, le Brésil a entrepris un bras de fer avec les grands laboratoires pharmaceutiques étrangers pour les obliger à baisser leurs prix sous peine de ne plus respecter les brevets. Depuis 1996, il existe une loi au Brésil qui assure un traitement gratuit à tous les séropositifs. Grâce à cette mesure, le nombre de décès dus au sida a chuté de 40% dans le pays. Quelque 170.000 Brésiliens bénéficient du programme de distribution gratuite de 17 antirétroviraux dont huit sont des génériques fabriqués au Brésil et les autres importés.

Agenda

Tous les événements

Suivez-nous

Newsletter

Abonnez-vous à la Newletter d’Autres Brésil !

Inscrivez vous

Entrez votre adresse mail ci-dessous pour vous abonner à notre lettre d’information.
Vous-pouvez vous désinscrire à tout moment envoyant un email à l’adresse suivante : sympa@listes.autresbresils.net, en précisant en sujet : unsubscribe infolettre.

La dernière newsletter

>>> [Dossier Presse] : 7 jours avant le festival de documentaire Brésil en Mouvements - 2 au 4 octobre à Paris

Réseaux sociaux

Flux RSS

Abonnez-vous au flux RSS