Pour un traitement gratuit contre le sida

Le ministère brésilien de la Santé a annoncé avoir conclu un accord avec le laboratoire américain Gilead Science pour réduire de 51% le prix du tenofovir, l’un des 17 antirétroviraux distribués gratuitement par le gouvernement aux séropositifs du pays.
Prônant une distribution gratuite et universelle des médicaments anti-sida, le Brésil a entrepris un bras de fer avec les grands laboratoires pharmaceutiques étrangers pour les obliger à baisser leurs prix sous peine de ne plus respecter les brevets. Depuis 1996, il existe une loi au Brésil qui assure un traitement gratuit à tous les séropositifs. Grâce à cette mesure, le nombre de décès dus au sida a chuté de 40% dans le pays. Quelque 170.000 Brésiliens bénéficient du programme de distribution gratuite de 17 antirétroviraux dont huit sont des génériques fabriqués au Brésil et les autres importés.

Suivez-nous

Newsletter

Abonnez-vous à la Newletter d’Autres Brésil !

Inscrivez vous

Entrez votre adresse mail ci-dessous pour vous abonner à notre lettre d’information.
Vous-pouvez vous désinscrire à tout moment envoyant un email à l’adresse suivante : sympa@listes.autresbresils.net, en précisant en sujet : unsubscribe infolettre.

La dernière newsletter

>>> Dernières nouvelles de la tourmente politique brésilienne.

Réseaux sociaux

Flux RSS

Abonnez-vous au flux RSS