Origines, objectifs et effets de la Zléa

, par CETRI

Le projet de Zone de libre-échange des Amériques (ALCA) est l’aboutissement d’un ensemble de mesures qui ont été prises dès la fin des années 1950. Il se situe dans une perspective d’intégration des économies de l’Amérique latine dans celle des États-Unis, sur le modèle de l’ALENA (Accord de libre-échange entre les États-Unis, le Canada et le Mexique).

C’est, en fait, tout le contraire du Mercosur, qui est destiné à créer un pôle économique régional alternatif. Le projet de l’ALCA s’inscrit dans la même logique que le Plan Colombie, destiné à contrôler ce point de jonction entre l’Amérique centrale et l’Amérique du Sud, zone notamment riche en pétrole et jouxtant l’Amazonie, riche en ressources naturelles, eau et biodiversité. Il en est de même du Plan Puebla Panama, destiné à intégrer toute l’Amérique centrale, pour en faire un couloir de communication entre les États-Unis et le Pacifique, ce qui permettra de profiter d’une main-d’oeuvre bon marché et de faire main basse sur la biodiversité.

L’ALCA s’inscrit aussi dans une politique économique régionale permettant de faire contre-poids, avec ses 800 millions d’habitants, à l’Union européenne, à l’ASEAN et demain à la Chine. Son siège, prévu à Miami, sera le pendant de celui de l’OEA (Organisation des États américains) à Washington. Le versant militaire repose quant à lui sur plus de 20 bases nord-américaines établies dans l’ensemble du sous-continent.

...

Lire l’intégralité du texte :

Source : « Les dessous de l’ALCA », Alternatives Sud, Vol. X (2003), Louvain-la-Neuve - Paris, Cetri-L’Harmattan.

Cahiers édités par le Centre Tricontinental, Louvain-la-Neuve.

Annonces

Suivez Autres Brésils

Newsletter

Inscrivez vous
Entrez votre adresse mail pour vous abonner à notre lettre d’infos.

Vous-pouvez vous désinscrire à tout moment envoyant un email à l’adresse suivante : sympa@listes.autresbresils.net, en précisant en sujet : unsubscribe infolettre

La dernière newsletter :

>>> CONFERENCE PUBLIQUE - Sang Autochtone : pas une goutte de plus !

Réseaux sociaux

Flux RSS

Abonnez-vous au flux RSS