Oliver Stone est plein de bonnes intentions, mais viole la loi brésilienne

, par Lamia Oualalou

L’arrivée lundi, du cinéaste américain Oliver Stone à São Paulo a provoqué un tumulte à l’aéroport international de Guarulhos : la star et son équipe avaient tout bonnement oublié qu’ils avaient besoin d’un visa pour pénétrer sur le territoire brésilien. Samba !

Annonces