Nguné Elü - Le jour où la lune a eu ses règles

Nguné Elü - Le jour où la lune a eu ses règles [O Dia em que a Lua Menstruou] de Takumã e Maricá Kuikuro, 28’ (2004)

Une éclipse se produit durant un atelier vidéo au village kuikoro (Alto Xingu). Soudain, tout est bouleversé : les animaux se transforment, il pleut des gouttes de sang, le chant des flutes sacrées traverse l’obscurité. Il n’y a plus de temps à perdre. Il faut danser et chanter. Il faut réveiller le monde. Les réalisateurs kuikuro nous content ce qui est arrivé ce jour-là, le jour où la lune a eu ses règles.


Le réalisateur Takumã Kuikuro :


Le projet « Video nas aldeias »


Le cinéma selon les Indiens du Brésil

Bartolemeu Patira est né dans un village du Mato Grosso il y a vingt-huit ans. C’est un Indien xavante, l’une des 216 nations indigènes que compte le Brésil. Tout comme Abalberto Domingos Kaxinawa, issu d’une autre ethnie vivant dans l’Acre - les Ashaninka -, Bartolomeu est devenu réalisateur à la faveur d’une expérience unique menée par des anthropologues brésiliens depuis une quinzaine d’années. Un article paru dans l’Humanité.


Quand les Indiens d’Amérique latine passent derrière la caméra (Festival international du film d’Amiens, 2005)


Annonces