Nationalisations en Amérique latine

 | Par Maurice Lemoine

Le 1er mai, à travers le décret suprême n° 28701, le président bolivien Evo Morales a nationalisé les hydrocarbures.A compter de cette date, les 26 compagnies étrangères — dont Petrobras (Brésil), Repsol (Espagne), Total (France), ExxonMobil (Etats-Unis) — présentes dans le pays passent sous le contrôle de la compagnie nationale YPFB (Yacimientos Petrolíferos Fiscales Bolivianos), qui se chargera du transport, du raffinage, de la commercialisation et de la transformation du pétrole et du gaz. La répartition des revenus pour les champs les plus productifs — 2 831 685 mètres cubes de gaz par jour — se fera sur la base de 82 % pour l’Etat et 18 % pour l’entreprise concessionnaire — exactement l’inverse du partage jusque-là en vigueur — et, pour les champs moins importants, ne pourra être inférieure à 51 % en faveur de l’Etat.

[...]

Voir en ligne : Nationalisations en Amérique latine

Agenda

Tous les événements

Suivez-nous

Newsletter

Abonnez-vous à la Newletter d’Autres Brésil !

Inscrivez vous

Entrez votre adresse mail ci-dessous pour vous abonner à notre lettre d’information.
Vous-pouvez vous désinscrire à tout moment envoyant un email à l’adresse suivante : sympa@listes.autresbresils.net, en précisant en sujet : unsubscribe infolettre.

La dernière newsletter

>>> [Dossier Presse] : 7 jours avant le festival de documentaire Brésil en Mouvements - 2 au 4 octobre à Paris

Réseaux sociaux

Flux RSS

Abonnez-vous au flux RSS