Recherche par thématique

Mouvements sociaux

260 articles

L’émergence d’une gauche indigène contre le fascisme

 | Par Carta Capital

S’il est effrayant « de voir le monstre émerger du lac », il est également beau de voir, dans le même État où Chico Mendes a été assassiné, il y a 30 ans, apparaître des candidatures comme celle de Francisco Piyãko, dirigeant du peuple Ashaninka. Bira Nixiwaka, qui est avec Piyãko et de nombreux autres caciques et leaders seringueiros dans l’État de l’Acre, a donné un bref entretien téléphonique au sujet des préoccupations actuelles concernant ces élections.

Lire l'article

Après le coup d’État, un scrutin à couteaux tirés

 | Par Autres Brésils

L’association Autres Brésils se solidarise avec les militant.e.s, défenseur.e.s des droits humains, notamment celles et ceux qui se présentent aux différents scrutins électoraux, et dénonce fermement la violence croissante envers tou.te.s les acteurs et actrices politiques.

Autres Brésils dénonce également les propos du commandant des forces armées brésilienne dans un interview au journal Estadão, associant les “avis” émis par le Comité des droits humains des Nations Unies à une "tentative d’atteinte à la souveraineté nationale".

Lire l'article

Les défis de la reconnaissance des communautés quilombolas au Brésil

 | Par Guilherme Mansur Dias

Le lancement du livre Communautés d’esclaves insoumis au Brésil (Editions L’échappée), écrit par l’historian Flávio dos Santos Gomes et traduit du portugais par Georges Da Costa, est une excellente occasion pour les lecteurs francophones de connaître la richesse de l’histoire des communautés marronnes au Brésil. Appelées quilombos, ces communautés sont présents dans différentes parties du pays, à travers leurs descendants, qui lutte jusqu’à aujourd’hui pour la reconnaissance de leurs territoires traditionels et propres modes de vie.

Lire l'article

Suivez-nous

Newsletter

Abonnez-vous à la Newletter d’Autres Brésil !

Inscrivez vous

Entrez votre adresse mail ci-dessous pour vous abonner à notre lettre d’information.
Vous-pouvez vous désinscrire à tout moment envoyant un email à l’adresse suivante : sympa@listes.autresbresils.net, en précisant en sujet : unsubscribe infolettre.

La dernière newsletter

>>> Dernières nouvelles de la tourmente politique brésilienne.

Réseaux sociaux

Flux RSS

Abonnez-vous au flux RSS