Monsanto : après le soja, le maïs...

Le dirigeant du Mouvement des sans terre (MST), Joao Pedro Stédile, a accusé lundi 19 décembre la multinationale américaine Monsanto de disséminer du maïs transgénique amené en contrebande d’Argentine dans le sud du Brésil.
Quand le Rio Grande do sul a été inondé de soja transgénique, avec des graines entrées en contrebande d’Argentine, le gouvernement a dû légaliser la production et a autorisé par décret la commercialisation pour éviter des pertes aux producteurs locaux, a rappelé le leader du MST.

19 décembre 2005

Annonces