Militants du MST sont sauvagement assassinés Paraiba

, par MST

Communiqué de la page du MST - lien ci-dessous

Dans la nuit de samedi à samedi (08 décembre), deux militants du Mouvement des travailleurs ruraux sans terre (MST) ont été assassinés à l’intérieur du campement de réforme agraire Dom José Maria Pires, dans la municipalité d’Alhandra, Paraiba, à environ 45 km de la capitale de l’état, João Pessoa.

Orlando et Rodrigo Celestiano étaient coordinateurs de camp, ce qui suggère des motifs politiques pour ce crime.

Dans la nuit de samedi à dimanche (08 décembre), deux militants du Mouvement des travailleurs ruraux sans terre (MST) ont été assassinés à l’intérieur du campement de réforme agraire Dom José Maria Pires, dans la municipalité d’Alhandra, Paraiba, à environ 45 km de la capitale de l’état, João Pessoa. Des témoins disent que les criminels sont entrés dans le campement en portant des masques et, à la mitraillette, ils ont criblé de tire la zone où les fermiers dînaient. Les victimes sont Rodrigo Celestino et José « Orlando » Bernardo da Silva, tous deux coordinateurs du camp, ce qui suggère que le crime a été commis pour intimider des personnes engagées dans la lutte pour les droits fonciers. 450 familles vivent dans le campement de Dom José Maria Pires, où elles exercent leur droit constitutionnel de cultiver sur des terres abandonnées et non utilisées de manière productive au moment de leur installation. Le propriétaire officiel de l’immeuble est le groupe Santa Tereza.

La veillée funèbre d’Orlando aura lieu dans la chapelle Nossa Senhora de Aparecida de la colonie de réforme agraire Zumbi dos Palmares à Mari, Paraiba, à 14 heures ce dimanche. La direction du MST Paraiba invite les militants et amis à venir à la veillée et à participer à une grande manifestation en hommage au camarade Orlando. Rodrigo Celestino sera enterré à João Pessoa lors d’une cérémonie en famille et entre amis. Orlando était le frère d’Odilon da Silva, également assassiné, il y a 9 ans à Paraiba. Odilon était membre du Mouvement des personnes touchées par les barrages (MAB), qui a publié aujourd’hui une lettre de solidarité avec le MST. D’autres organisations, comme la Confédération des travailleurs agricoles (CONTAG), ont manifesté leur solidarité et lance un appel pour que la Justice pour encore un autre crime commis contre les membres du mouvement social dans les zones rurales brésiliennes. La présidente du PT, la sénatrice Gleisi Hoffmann, a publié aujourd’hui une déclaration affirmant que l’assassinat des dirigeants du mouvement social est un crime grave. « L’exécution de deux camarades du MST à Paraiba est très grave. On s’attend à ce que la violence contre les dirigeants des mouvements sociaux augmente dans tout le Brésil, avant même que Bolsonaro ne prenne ses fonctions », a-t-elle dit, ajoutant qu’elle a contacté le gouverneur de Paraiba et viendra à la veillée de ce dimanche.

Le MST a publié une déclaration réclamant justice et punition pour les coupables de l’assassinat de travailleurs ruraux. « En ces temps d’angoisse et de doutes sur l’avenir du Brésil, nous ne pouvons laisser ceux qui ont le pouvoir politique et économique contrôler notre destin. Par conséquent, nous continuons à réaffirmer notre lutte pour la défense de la terre comme étant la question centrale pour garantir la dignité des travailleurs de la ville et de la campagne », dit-il. Lire l’intégralité de la déclaration ici : https://bit.ly/2Ea8IaC.

Voir en ligne : MST

Annonces