Menaces de mort

, par Amnesty International

Le frère Henri Burin des Roziers, avocat et défenseur des droits humains connu sous le nom de « Frei Henri », court un grand danger.

D’après l’organisation non gouvernementale Comissão Pastoral da Terra (CPT, Commission pastorale de la terre), la police militaire de Xinguara, dans le sud de l’État du Pará, a indiqué que trois hommes avaient été engagés pour tuer Frei Henri, en échange d’une somme estimée à 50000 réals brésiliens (environ 20000 euros) en octobre 2007. Frei Henri reçoit depuis un certain nombre d’années des menaces de mort liées à ses activités de défenseur des droits humains. Son nom serait inscrit sur une liste de personnes à abattre dressée, semble-t-il, par des propriétaires terriens de la région.

[...]


Le communiqué d’Amnesty International en entier :


Agenda

L'équipe d'Autres Brésils est en train de préparer de nouveaux événements... restez attentifs !

Tous les événements

Suivez-nous

Newsletter

Inscrivez vous
Entrez votre adresse mail pour vous abonner à notre lettre d’infos.

Vous-pouvez vous désinscrire à tout moment envoyant un email à l’adresse suivante : sympa@listes.autresbresils.net, en précisant en sujet : unsubscribe infolettre

La dernière newsletter

>>> Belle année 2020 : Le programme d’une année d’engagements

Réseaux sociaux

Flux RSS

Abonnez-vous au flux RSS