MANDUÁ - 1er Festival de la culture indigène brésilienne - Paris (7-15 octobre)

, par Autres Brésils

Organisé par l’association « La Lune vagabonde », le Festival « Manduá », dédié à la culture indigène brésilienne, a lieu à Paris du 7 au 15 octobre prochain. « Manduá » signifie « mémoire » en langue indigène Guarani.

Pluridisciplinaire, le festival Mandua propose au public projections, débats, exposition photographique et représentation théâtrale.
La thématique de cette 1ère édition est la transmission.
Le parrain est Daniel Munduruku, écrivain indien brésilien, éminent représentant de la littérature indigène brésilienne et défenseur de la culture indigène brésilienne au Brésil et à l’étranger.
www.danielmunduruku.com.br

L’objectif du Festival est double :

  • faire découvrir au public français la culture indigène brésilienne
  • être un porte-parole de cette culture menacée, en lui offrant une visibilité en France.

Les films programmés sont des documentaires réalisés par le « Vidéo nas aldeias », organisme qui, depuis les années 80, apprend aux indiens à réaliser leurs propres films.
www.videonasaldeias.org.br

Dans le cadre du Festival Brésil en Mouvements Itinérant, Autres Brésils accompagne la soirée du Samedi 8 Octobre à partir de 21h, autour de 2 films :
Nguné Elü, O dia em que a lua menstruou 2004 / 28’ / Kuikuro
En présence d’un ou plusieurs représentants de l’association « Autres Brésils ».
Iniciaçao do jovem xavante 1999 / 56’ / Xavante
Documentaire sur l’initiation des jeunes indiens Xavante, réalisé durant les ateliers vidéo du projet « Vidéo nas aldeias ».

Deux débats seront organisés en présence de Daniel Munduruku et d’autres intervenants :

  • « Le dialogue des générations, entre tradition et modernité »
  • « Penser l’école autrement »

L’exposition photographique « Regards croisés » présentera le travail de plusieurs photographes auprès de différentes ethnies indigènes brésiliennes, dans le cadre du projet « Video nas aldeias ».

Le spectacle franco-brésilien pour enfants, « A pas de plume… » , sera également présenté lors du Festival. Ce spectacle, une création de l’association « La Lune vagabonde », se veut une rencontre entre deux cultures, un dialogue entre des contes européens et des contes indiens brésiliens issus d’un livre de Daniel Munduruku.

Présentation :

Le Festival est soutenu par le Ministère Brésilien de la Culture, les Universités de Paris 1 / Paris 3 / Paris 8 / Paris 10 /, les Crous de Paris / Versailles / Créteil, l’ONG Survival, le Cinéma La Clef, l’association « Autres Brésils », l’association « De la plume à l’écran » et l’association « Pour la vie ailleurs ».

Le Festival se déroulera les 7-8-9 octobre au Cinéma La Clef et se poursuivra autour de trois rencontres projections (en présence de Daniel Munduruku) dans les universités de Paris 3, Paris 8 et Paris 10.

Cinéma La Clef
34 rue Daubenton
75005 Paris
Tél. 09 53 48 30 54
info@cinemalaclef.fr

Tarifs
Dans les universités de Paris 3, 8 et 10 : entrée libre.

Au cinéma La Clef :
tarif unique : 5,50 euros
tarif spécial pour les séances de 50 min : 4,50 euros
tarif étudiant toutes séances : 3 euros
pass Festival : 18 euros
tarif du spectacle : 3 euros (plein tarif)/ 2 euros (tarif de groupe à partir de 10 personnes).

Plus d’infos : www.lalunevagabonde.org/mandua
contact@lalunevagabonde.org

Annonces

Suivez Autres Brésils

Newsletter

Inscrivez vous
Entrez votre adresse mail pour vous abonner à notre lettre d’infos.

Vous-pouvez vous désinscrire à tout moment en modifiant vos paramètres sur votre compte et à travers le lien de désinscription.

La dernière newsletter :

>>> Esclavage et Quilombos au Brésil : une histoire toujours d’actualité Rencontre autour de la sortie du livre « Quilombos. Communautés d’esclaves insoumis au Brésil ».

Réseaux sociaux

Flux RSS

Abonnez-vous au flux RSS