Les paysans ont 5 fois plus de chances de vivre dans l’extrême pauvreté

, par André Barrocal

Source : www.cartamaior.com.br - 22 Mai 2011

Traduction : Monica Sessin pour Autres Brésils

Alors qu’en vingt ans, l’agrobusiness battait des records de production, d’exportations et de recettes, cinq millions de brésiliens fuyaient la campagne. Aujourd’hui, un quart de la population rurale vit dans l’extrême pauvreté, selon le recensement de l’IBGE . Dans les villes, la misère atteint 5% des personnes. Le « Grito da Terra 2011 » (Le Cri de la Terre) demande des ’mesures d’urgence’ contre la pauvreté rurale. Le Plan gouvernemental de lutte contre la misère comportera des actions spécifiques pour le monde rural.

Lire le texte en entier :


Annonces

Suivez Autres Brésils

Newsletter

Inscrivez vous
Entrez votre adresse mail pour vous abonner à notre lettre d’infos.

Vous-pouvez vous désinscrire à tout moment en modifiant vos paramètres sur votre compte et à travers le lien de désinscription.

La dernière newsletter :

>>> Esclavage et Quilombos au Brésil : une histoire toujours d’actualité Rencontre autour de la sortie du livre « Quilombos. Communautés d’esclaves insoumis au Brésil ».

Réseaux sociaux

Flux RSS

Abonnez-vous au flux RSS