Les droits de l’homme au Brésil représentés par un pasteur évangéliste controversé

, par Inês Pontes

C’est sous les protestations et les sifflets, et avec le minimum de voix nécessaires, que le député évangéliste Marco Feliciano, du PSC (Parti Social Chétien) a été élu le 7 mars 2013 président de la Commission des Droits de l’Homme et des Minorités de la Chambre des Députés, au Brésil.

Président de l’Eglise Assemblée de Dieu, Feliciano est une personnalité très polémique. Opposé au mariage gay et au droit à l’avortement, il est la cible d’un procès pour détournement de fonds par la Cour Suprême Fédérale (STF), auquel il répond par des propos homophobes, comme en témoigne son message sur twitter du 31 mars 2011 : “la pourriture des sentiments des homoaffectifs mène à la haine, au crime, au rejet”.

Lisez l’article sur Global Voices.

Annonces

Suivez Autres Brésils

Newsletter

Inscrivez vous
Entrez votre adresse pour vous abonner à notre lettre d’infos

La dernière newsletter :

>>> Info-lettre n°2-2018

Réseaux sociaux

Flux RSS

Abonnez-vous au flux RSS