Les connections de l’éthanol de sucre de canne

 | Par Grain

Les Etats-Unis et le Brésil sont de loin, les centres dominants de la production mondiale d’éthanol. Ils totalisent ensemble près de 70 % de l’éthanol actuellement produit dans le monde. Ces deux pays dominent aussi la production mondiale à l’exportation des plantes cultivées à partir desquelles elles produisent leur éthanol. Les Etats-Unis, qui tirent leur éthanol du maïs, fournissent près de 70% des exportations mondiales de maïs. Le Brésil tire son éthanol de la canne à sucre, et totalise aujourd’hui plus de la moitié du sucre brut commercialisé dans le monde. Aussi dans ces deux pays, l’approvisionnement en matière première d’éthanol se fait dans des filières mondiales qui sont étroitement contrôlées par un petit nombre d’entreprises transnationales et soumises aux relations commerciales.

L’émergence du Brésil comme gros exportateur de sucre a commencé à la fin des années 1980 quand le secteur sucrier a été libéralisé. C’est à cette époque que les investissements étrangers se sont mis à affluer, augmentant l’envergure de la production sucrière et sa superficie, tout en orientant l’industrie vers l’export. Cependant, ce n’est réellement qu’au cours de ces toutes dernières années que le sucre brésilien a commencé à inonder le marché mondial. En 2004, le Brésil a gagné un litige crucial contre le régime sucrier de l’Union Européenne à l’Organisation Mondiale du Commerce. La victoire brésilienne a ébranlé les circuits de commerce et de production coloniaux en place depuis longtemps, ainsi que la production à l’exportation largement subventionnée de l’Union Européenne. Aujourd’hui, les industries sucrières d’Afrique, des Caraïbes, du Pacifique et d’autres parties du monde qui étaient soutenues par un accès préférentiel à l’UE, sont en plein déclin, alors même que la croissance des marchés pour l’éthanol fait monter le prix international du sucre. Pendant ce temps la production sucrière brésilienne explose : la part du pays dans les exportations de sucre brut est passée de 7 % en 1994 à 62% en 2006, et au cours des quatre dernières années, ses exportations de sucre et d’éthanol ont augmenté de 243 %. [2]

[...]


Lire le texte en entier :


Par GRAIN

Source : GRAIN - novembre 2007


Agenda

L'équipe d'Autres Brésils est en train de préparer de nouveaux événements... restez attentifs !

Tous les événements

Suivez-nous

Newsletter

Abonnez-vous à la Newletter d’Autres Brésils !

Inscrivez vous

Entrez votre adresse mail ci-dessous pour vous abonner à notre lettre d’information.
Vous-pouvez vous désinscrire à tout moment envoyant un email à l’adresse suivante : sympa@listes.autresbresils.net, en précisant en sujet : unsubscribe infolettre.

La dernière newsletter

>>> Rencontre : Militer sous un gouvernement d’extrême-droite

Réseaux sociaux

Flux RSS

Abonnez-vous au flux RSS