Les Indiens campent devant les Ministères

Les mouvements Indiens ont élevé la voix contre le gouvernement Lula qu’ils accusent d’avoir été le pire du point de vue du respect de leurs droits. Pour la troisième année consécutive, l’Esplanade des Ministères à Brasilia sera occupée par le Campement Terre Libre qui exige l’accélération du processus d’homologation des terres indiennes. Depuis le début de la présidence Lula, seules 16 terres ont été retenues pour être homologuées. Si ce rythme est maintenu, les Indiens devront attendre jusqu’en 2050 pour que toutes leurs terres soient enregistrées auprès des municipalités. L’année dernière, 700 Indiens issus de différentes ethnies avaient obtenu l’homologation tant attendue du territoire indien Raposa - Terra de Sol dans l’Etat de Roraima. Parallèlement, du 10 au 20 avril, la Funai va organiser la 1ère Conférence nationale des Peuples Indiens.

1/04/06

Annonces