Les Brésiliens ont choisi Rousseff et son modèle social

, par Espaces Latinos

Les élections les plus serrées depuis 25 ans. Le vote des petites classes moyennes et la vulgarité de son opposant ont donné la victoire à Dilma Rousseff. Un pays socialement et géographiquement coupé en deux. Le programme social du Parti des Travailleurs (PT) de Dilma Rousseff et Lula a fini par convaincre une majorité de Brésiliens à prolonger le modèle social plutôt que de revenir au modèle néolibéral du Parti de la social- démocratie brésilienne (PSDB) impulsé par Aécio Neves. Mais les résultats, Rousseff 51,64 % (1) contre Neves 48,36 %, montrent un pays divisé : les régions pauvres du nord et Rio de Janeiro ont voté Rousseff, les régions riches du sud et Sao Paulo, Neves !

Cette victoire ne fut pas facile et plusieurs facteurs de dernière minute ont fait pencher la balance. À une semaine des élections, les sondages donnaient une très légère avance au PSDB de Neves qui, avec ses partisans, avait sorti l’artillerie lourde : insultes publiques, insolence et grossièretés envers les femmes durant les forums télévisés et campagnes médiatiques mensongères… L’ancien président Lula, qui jouit toujours d’une énorme popularité, s’est alors jeté dans la bataille en traitant Neves de « fils à papa soutenu par le pouvoir financier et les riches » et en rappelant que « la victoire de Dilma est nécessaire pour que ce que nous avons durement construit ces 12 dernières années ne soit pas détruit… »

Lire la suite sur Espaces Latinos

Annonces

Suivez Autres Brésils

Newsletter

Inscrivez vous
Entrez votre adresse mail pour vous abonner à notre lettre d’infos.

Vous-pouvez vous désinscrire à tout moment en modifiant vos paramètres sur votre compte et à travers le lien de désinscription.

La dernière newsletter :

>>> Esclavage et Quilombos au Brésil : une histoire toujours d’actualité Rencontre autour de la sortie du livre « Quilombos. Communautés d’esclaves insoumis au Brésil ».

Réseaux sociaux

Flux RSS

Abonnez-vous au flux RSS