Le train du funk réaffirme la musique des favelas

 | Par Lamia Oualalou

Vous pensez tout connaître de la musique brésilienne : boléros, bossa nova, samba, et même MPB, la fameuse musique populaire brésilienne ? Erreur : l’attraction du moment, depuis quelques années, c’est le funk brésilien. Surgi à Río de Janeiro dans les années 1970, cette musique au rythme rapide, influencé par le Miami bass, de Floride a un répertoire très particulier, qui va de l’érotisme (souvent à la limite de la pornographie) à la revendication politique, évoquant l’existence précaire des jeunes pauvres et noirs des périphéries. En ce sens, il est identifié comme la musique de la favela, ce qui n’empêche pas les gosses de la classe moyenne de s’encanailler en fréquentant les « bailes funk », de gigantesques rassemblements dansants à ciel ouvert au milieu des favelas. Samba !

Agenda

Tous les événements

Suivez-nous

Newsletter

Abonnez-vous à la Newletter d’Autres Brésil !

Inscrivez vous

Entrez votre adresse mail ci-dessous pour vous abonner à notre lettre d’information.
Vous-pouvez vous désinscrire à tout moment envoyant un email à l’adresse suivante : sympa@listes.autresbresils.net, en précisant en sujet : unsubscribe infolettre.

La dernière newsletter

>>> Info-Lettre Spéciale Covid-19 au Brésil

Réseaux sociaux

Flux RSS

Abonnez-vous au flux RSS