« Le soja contre la vie » (2006)

Pour satisfaire la demande croissante, en Europe ou en Asie, l’Amérique du Sud est en voie de sojatisation rapide avec des conséquences dramatiques : déforestation massive, expulsions des populations indigènes, ruine des petits paysans, pollution des sols... Une campagne nationale est lancée par le CCFD, Cohérence, la Confédération Paysanne, le Gret et le Réseau Agriculture Durable. Autres Brésils la soutient.

Le soja à perte de vue, sur des millions d’hectares, l’érosion, la déforestation
massive, les droits des peuple indigènes bafoués : c’est “le désert vert”, engendré
par les politiques des gouvernements brésiliens et argentins, par les stratégies des
multinationales agro-alimentaires, les financements internationaux, réduisant à la
misère les communautés rurales et les paysanneries familiales... tout cela pour
nourrir nos élevages industriels
 !

Le soja est la première source de protéines végétales pour l’alimentation animale des élevages industriels

Pour satisfaire la demande croissante, en Europe ou en Asie, l’Amérique du Sud est en voie de sojatisation rapide avec des conséquences dramatiques : déforestation massive, expulsions des populations indigènes, ruine des petits paysans, pollution des sols...

Produire toujours plus, pour satisfaire la croissance continue de la consommation de viande, en augmentant la pauvreté : c’est un non-sens !


Deux des entreprises majeures de la filière soja sont présentes à la fois en France et en Amérique du Sud : Dreyfus et Cargill.

Nous leur demandons :

  • de mesurer les impacts sociaux et environnementaux de leurs activités de production dans la filière soja, d’en rendre compte publiquement et de remédier aux effets négatifs avec les acteurs sociaux concernés ;
  • de s’assurer que les acteurs économiques avec lesquels ils travaillent fassent de même.

Le ministre français de l’Economie, des Finances et de l’Industrie joue un rôle au sein de la Société financière internationale (SFI, groupe Banque mondiale), qui accorde des prêts aux acteurs de la filière soja.

Nous lui demandons :

  • de veiller à ce que la France n’approuve plus de financement pour des opérations liées à l’expansion du soja ;
  • plus globalement, de promouvoir auprès des institutions financières internationales des stratégies de développement renforçant l’agriculture paysanne.

Téléchargez le rapport de 64 pages de la campagne sur l’expansion de la culture du soja, ses conséquences et les alternatives.

Ci-dessous au format pdf :

et les 6 pages d’argumentaire au format pdf :


Exigeons une politique agricole juste et durable !

Pour plus de détails et pour participer à la campagne, visitez le site internet : Le soja contre la vie

Contact :
Stéphanie Cabantous, Coordinatrice de la campagne, CCFD/DEP - 4, rue Jean Lantier
- 75001 - Paris, mel : soja@sojacontrelavie.org


A lire également :

La « connexion hamburger » et la déforestation de l’Amazonie

Amazonie : une menace nommée soja

Le soja, nouveau prédateur de l’Amazonie

Agenda

Tous les événements

Suivez-nous

Newsletter

Abonnez-vous à la Newletter d’Autres Brésil !

Inscrivez vous

Entrez votre adresse mail ci-dessous pour vous abonner à notre lettre d’information.
Vous-pouvez vous désinscrire à tout moment envoyant un email à l’adresse suivante : sympa@listes.autresbresils.net, en précisant en sujet : unsubscribe infolettre.

La dernière newsletter

>>> [Dossier Presse] : 7 jours avant le festival de documentaire Brésil en Mouvements - 2 au 4 octobre à Paris

Réseaux sociaux

Flux RSS

Abonnez-vous au flux RSS