Le programme des films

LUNDI 29 MAI

20h - Deux films réalisés par les Indiens eux-mêmes dans le cadre du projet Video nas aldeias :

Les enfants Ikpeng s’adressent au monde [Marangmotxíngmo mïrang], de Kumaré Txicão, Karané Txicão et Natuyu Yuwipo Txicão (2002, vostf, 35’)

En réponse à une vidéo-lettre d’enfants cubains, quatre enfants Ikpeng présentent leur village. Avec spontanéité et fraîcheur, ils nous montrent leurs jeux, leurs fêtes, leurs familles et leur mode de vie.

La cacahouète de l’Agouti [Kiaräsä yö säty], de Komoi et Paturi Panará (2005, vostf, 51’)

Le village Panará durant la cueillette de la cacahouète nous est présenté par un jeune professeur, une femme chamane et le chef du village.

21h30 - Débat : La situation des Indiens


MARDI 30 MAI

20h

Le maître du moulin [O senhor do engenho], de Bertrand Lira (2004, 17’, vostf)

Un portrait tout en humour et sensibilité de Seu Aluízio, petit agriculteur du Nordeste qui a réalisé son rêve : posséder son propre moulin à sucre et ainsi faire vivre sa famille. Un véritable manifeste contre la monoculture et la concentration des terres.

Bagé : pour une véritable réforme agraire, de José Huerta (2005, 19’, vostf)

Bagé, dans le Rio Grande do Sul : l’acquisition d’une parcelle de terre n’est que le début du processus de réinstallation des paysans sans terre.

L’or vert, de Manfred van Eyk (2003, 24’, vostf)

Produire toujours plus de soja pour satisfaire la croissance continue de la consommation de viande. Un film qui permet de comprendre l’une des nouvelles expressions de la prédation humaine.

Rencontre avec le réalisateur José Huerta

21h30 - Débat : Le soja contre la vie


MERCREDI 31 MAI

20h

Pelores, de Marília Hugues et Aline Frey (2004, 30’, vostf)

En compagnie des habitants pauvres du Centre Historique de Salvador de Bahia, le Pelourinho, les réalisatrices ont suivi pendant deux ans le processus d’expulsion et la réforme de ce quartier. Histoires de territoire, de logement, de politique publique, de culture et de dignité.

Dia de festa, de Toni Venturi et Pablo Georgieff (2005, 77’, vostf)

Ivaneti, 30 ans, Silmara, 34 ans, Janaína, 18 ans, et Ednalva, 33 ans : quatre femmes aux destins similaires ... Le rêve d’une vie meilleure les a poussées vers São Paulo, où elles ont fini par vivre dans la rue. Elles ont alors connu le Mouvement des Sans Toit (MSTC) et ont commencé à lutter collectivement pour la conquête d’un logement. Aujourd’hui, elles font partie des leaders du mouvement. Ce film les accompagne dans leur vie quotidienne et dans leurs occupations d’immeubles abandonnés.

Rencontre avec le réalisateur Pablo Georgieff

21h30 - Débat : Un logement pour tous


JEUDI 1ER JUIN

20h

Noir contre Blanc [Preto contra branco], de Wagner Morales (2004, 78’, vostf)

Depuis plus de 30 ans, juste avant Noël, à Heliópolis, la plus grande favela de São Paulo, les habitants de deux quartiers voisins se retrouvent autour d’un match de football où les Noirs jouent contre les Blancs. Les joueurs, en majorité métis, doivent choisir leur camp. La préparation du match avançant, la tension monte et le mythe de la démocratie raciale brésilienne est de plus en plus mis à mal.

Rencontre avec le réalisateur Wagner Morales

21h30 - Débat : Racismes et discrimination positive


VENDREDI 2 JUIN

17h30

Clown en campagne [Palhaço em campanha], de Guilherme Fernandez (2004, 17’, vostf)

Vigário Geral, Acari, Cidade de Deus : trois favelas de la ville de Rio de Janeiro. Dans leurs rues, un clown bavard va à la rencontre des habitants, sollicite leur participation et les fait s’interroger sur leurs rapports au travail, l’art, la vie. Une manière d’apporter un peu de joie et d’espoir à une population laissée pour compte.

2700km, de Carolina Dias et Mônica Araújo (2001, 38’, vostf)

Dix portiers dans le même immeuble d’un quartier aisé de Rio de Janeiro, dix hommes issus du même village du Nordeste. Conversations avec ces migrants qui nous parlent de leur quotidien, de leurs rêves, et de leurs émotions.

Rencontre avec les réalisatrices Monica Araujo et Carolina Dias


19h30

Jeunesse et police [Polícia mineira], de Estevão Ciavatta (2005, 52’, vostf)

C’est en 2004 que deux unités de la Police Militaire de Belo Horizonte se lancent dans la pratique des percussions et des arts de rue avec des jeunes issus des favelas. Les policiers se prêtent au jeu, on découvre les hommes derrière les uniformes. Un projet innovant du groupe AfroReggae, afin d’essayer de changer les relations entre la population et une police entachée par des affaires de corruption et de meurtres à répétition.

Entre murs et favelas [Entre muros e favelas], de Suzanne Dzeik, Kirsten Wagenschein et Marcio Jerônimo (2005, 62’, vostf)

Le film parcourt trois favelas de Rio et donne la parole aux familles de victimes : histoires de vies, de manque de perspectives, de marginalisation, de trafics de drogue et, surtout, de violences policières.

21h30 - Débat : Violences policières


SAMEDI 3 JUIN

18h

Mini cine Tupy, de Sérgio Bloch (2002, 10’, vostf)

Pendant la semaine, José Zagati collecte des cartons pour les recycler. Le dimanche, il projette de vieux films dans son garage pour les enfants du quartier. Une salle de cinéma montée de toutes pièces avec du matériel récupéré.

En roue libre [Tudo sobre rodas], de Sérgio Bloch (2005, 50’, vostf)

Au départ, une invention vieille de sept mille ans et à l’origine d’une révolution, la roue. A l’arrivée, le portrait du quotidien d’un petit nombre d’habitants de Rio de Janeiro qui, à l’aide de véhicules non motorisés, gagnent leur vie dans les rues de la mégapole.


20h

Vocation du pouvoir [Vocação do poder], de Eduardo Escorel et José Joffily (2005, 110’, vostf)

Un documentaire à quatre mains sur les vocations politiques. Deux équipes suivent six candidats de partis différents qui se présentent, pour la première fois, aux élections municipales de Rio de Janeiro en 2004. Des conventions des partis au résultat final, une plongée inédite dans les campagnes électorales brésiliennes.

22h - Débat : Le système politique brésilien


DIMANCHE 4 JUIN

18h

Du hip-hop assaisonné au dendê [Hip-hop com dendê], de Fabíola Aquino et Lílian Machado (2005, 15’, vostf)

Mélange de graffiti, break, rap, et d’expressions artistiques locales, le mouvement hip hop a débarqué à Bahia et a conquis une grande partie de la jeunesse des périphéries des grandes villes.

Je suis moche mais j’suis à la mode [Sou feia mas tô na moda] de Denise Garcia (2005, 61’, vost anglais)

Plus qu’un genre musical, le funk carioca est une véritable industrie basée presque uniquement sur le talent et le désir de la population des favelas et des banlieues de Rio de Janeiro. Un documentaire pionnier sur l’univers des bals funk, qui nous fait découvrir des femmes invoquant leur émancipation par le biais de cette culture de rue décriée.


20h

Paroles d’un autre Brésil, de Claudia Neubern (2006, 93’, vostf)

Suivant le tracé d’un fleuve imaginaire, on remonte le Brésil du sud vers le nord, à la rencontre de ceux qui pensent et construisent, de façon concrète et innovante, un avenir plus juste pour le pays. Ce voyage démarre dans l’euphorie de l’élection de Lula en 2003 pour finir trois ans plus tard, lors de la campagne des prochaines présidentielles. Pour une prise de conscience du temps nécessaire au changement.

Rencontre avec la réalisatrice Claudia Neubern

22h - Débat : Un autre Brésil ?


Télécharger toutes les synopsis :


Navigation

Agenda Tous les événements

Aucun événement

Annonces

Suivez Autres Brésils

Newsletter

Inscrivez vous
Entrez votre adresse mail pour vous abonner à notre lettre d’infos.

Vous-pouvez vous désinscrire à tout moment envoyant un email à l’adresse suivante : sympa@listes.autresbresils.net, en précisant en sujet : unsubscribe infolettre

La dernière newsletter :

>>> Appel à financement du festival « Brésil en Mouvements » 2018

Réseaux sociaux

Flux RSS

Abonnez-vous au flux RSS