Le gouvernement durcit les règles contre la déforestation

, par Maurício Thuswohl

Le Conseil Monétaire National (CMN) annonce que des mesures visant à restreindre l’accès au financement public pour ceux qui pratiquent la déforestation seront étendues aux propriétaires ruraux de 520 communes des neuf Etats de l’Amazonie légale. Le Ministère de l’environnement (MMA) durcit les mesures envers les commerçants qui négocient avec ceux qui pratiquent la déforestation.

Par Maurício Thuswohl

Source : Carta Maior - 07/03/2008

Traduction : Roger Guilloux pour Autres Brésils

Quelques jours après avoir rendu obligatoire la mise à jour de l’enregistrement dans le cadastre de toutes les grandes propriétés rurales des 36 communes ou la déforestation est la plus grave selon le Ministère de l’environnement (MMA), le gouvernement fédéral annonce, en ce début de mars, une série de mesures visant à réduire le rythme de déforestation de l’Amazonie.

Dans une résolution publiée au Journal Officiel de ce lundi (3 mars), le Conseil Monétaire National indique que les mesures de restriction d’accès aux financements publics pour ceux qui pratiquent la déforestation, seront étendues aux propriétaires ruraux de 520 communes des neuf Etats de l’Amazonie légale, Le lendemain, c’est au tour du MMA d’annoncer l’adoption de mesures punitives à l’encontre de tous ceux qui vivent du commerce de produits provenant des zones de déforestation illégale.

Les nouvelles règles de financement annoncées par le CMN, entreront en vigueur le premier juillet prochain. A partir de cette date, pour avoir accès à une ligne de crédit rural, le propriétaire devra présenter aux entités publiques le Certificat de Cadastre des Biens Immobiliers Ruraux (CCIR) à jour ainsi qu’une déclaration certifiant que la propriété n’a pas été mise sous saisie suite à une activité de déforestation illégale.

[...]


Lire le texte en entier :


Annonces

Suivez Autres Brésils

Newsletter

Inscrivez vous
Entrez votre adresse mail pour vous abonner à notre lettre d’infos.

Vous-pouvez vous désinscrire à tout moment envoyant un email à l’adresse suivante : sympa@listes.autresbresils.net, en précisant en sujet : unsubscribe infolettre

La dernière newsletter :

>>> Rencontre avec l’ex-candidate à la vice-présidence du Brésil Manuela d’Ávila

Réseaux sociaux

Flux RSS

Abonnez-vous au flux RSS