Le Brésil maîtrise-t-il (enfin) la déforestation en Amazonie ?

, par François-Michel Le Tourneau

Depuis une dizaine d’années, les surfaces déforestées en Amazonie diminuent chaque année et le déboisement en 2014 a représenté moins de 20 % de celui de 2004. Doit-on en déduire que le Brésil maîtrise désormais le phénomène de déforestation ? Répondre à cette question implique d’exposer la complexité du phénomène de déforestation. Celui-ci possède en effet de nombreuses dimensions : économique (qui défriche, pour gagner quoi ?), sociale (question de l’accès à la terre, conflits fonciers), environnementale (impacts sur le climat, effets locaux, biodiversité) et même géopolitique (rôle du Brésil sur la scène mondiale, négociations sur les émissions…). La taille de la région considérée est un autre élément de complexité car les facteurs en jeu ne sont pas uniformes. Malgré ces difficultés, nous proposons ici une synthèse des principales questions liées à l’enjeu du déboisement. Nous abordons dans un premier temps l’historique du phénomène, sa répartition géographique et ses conséquences. Nous nous intéressons ensuite à ses causes et à ses acteurs. Enfin, nous présenterons les actions menées depuis dix ans par le gouvernement fédéral brésilien pour le maîtriser. La conclusion sera l’occasion de réfléchir sur les limites des politiques actuelles et sur les défis qui restent à relever.

Figure 1 : États, types de végétation et principales routes de « l’Amazonie légale »

Depuis une dizaine d’années, les surfaces déforestées en Amazonie diminuent chaque année de manière importante et en 2014 le déboisement n’a représenté que moins de 20 % de celui enregistré en 2004. Doit-on en déduire que le Brésil maîtrise désormais le phénomène de déforestation ? Quels sont les mécanismes qui ont permis cette réduction ? Quelles conséquences sur le changement climatique ?

Répondre à de telles questions implique d’exposer la complexité du phénomène de déforestation. Celui-ci possède en effet de nombreuses dimensions : économique (qui défriche, pourquoi ?), sociale (question de l’accès à la terre, conflits fonciers), environnementale (impacts sur le climat, effets locaux, biodiversité) et même géopolitique (rôle du Brésil sur la scène mondiale, négociations sur les émissions…). La taille de la région considérée est un autre élément de complexité car les facteurs en jeu ne sont pas uniformes. Ce qui détermine la trajectoire d’une région n’est pas nécessairement important dans une autre, ou bien à une autre échelle.

Malgré ces difficultés, et en gardant à l’esprit que l’approche à l’échelle globale doit être nuancée par les dynamiques propres à chaque région de l’Amazonie, nous proposons ici une synthèse des principales questions liées à la question du déboisement. Nous aborderons dans un premier temps l’historique du phénomène, sa répartition géographique et ses conséquences, en insistant sur l’existence, dans le temps et dans l’espace, de plusieurs fronts de déforestation. Nous nous intéresserons ensuite aux causes et aux acteurs du phénomène. Enfin, nous présenterons les actions menées depuis dix ans par le gouvernement fédéral brésilien pour le maîtriser. La conclusion sera l’occasion de réfléchir sur les limites des politiques actuelles et sur les défis qui restent à relever.

Lire la suite sur : Cybergeo : European Journal of Geography

Annonces

Suivez Autres Brésils

Newsletter

Inscrivez vous
Entrez votre adresse mail pour vous abonner à notre lettre d’infos.

Vous-pouvez vous désinscrire à tout moment en modifiant vos paramètres sur votre compte et à travers le lien de désinscription.

La dernière newsletter :

>>> Esclavage et Quilombos au Brésil : une histoire toujours d’actualité Rencontre autour de la sortie du livre « Quilombos. Communautés d’esclaves insoumis au Brésil ».

Réseaux sociaux

Flux RSS

Abonnez-vous au flux RSS