Le Brésil instaure des quotas de Noirs dans l’administration

, par Le Monde

Le gouvernement brésilien a promulgué lundi 9 juin la dénommée « loi des quotas », qui réserve 20 % des places aux Noirs et métis dans les concours de l’administration publique, dans ce pays où plus de la moitié de la population est constituée d’afro-descendants.

« Nous avons commencé ce changement dans la composition raciale des fonctionnaires de l’administration fédérale pour qu’elle soit plus représentative de la population brésilienne, a déclaré la présidente Dilma Rousseff lors de la cérémonie de promulgation où étaient présents des représentants des mouvements noirs. C’est seulement le début. Nous espérons que cette loi servira d’exemple pour l’adoption de mesures similaires dans les autres pouvoirs et organismes fédéraux ainsi que dans les entreprises et organisations privées. »
La loi limite l’application des quotas à dix ans et concerne les fondations et entreprises publiques fédérales, ainsi que les sociétés d’économie mixte contrôlées par l’Etat comme le géant pétrolier Petrobras, les banques Caixa Economica Federal et Banco do Brasil, et la poste. Le projet n’étend pas les quotas aux pouvoirs législatif et judiciaire car c’est à eux d’en prendre l’initiative. Ces quotas sont réservés aux candidats qui se déclarent Noirs ou métis au moment de leur inscription au concours.

Lire la suite sur Le Monde.fr

Annonces

Suivez Autres Brésils

Newsletter

Inscrivez vous
Entrez votre adresse mail pour vous abonner à notre lettre d’infos.

Vous-pouvez vous désinscrire à tout moment envoyant un email à l’adresse suivante : sympa@listes.autresbresils.net, en précisant en sujet : unsubscribe infolettre

La dernière newsletter :

>>> Appel à rassemblement contre le fascisme au Brésil

Réseaux sociaux

Flux RSS

Abonnez-vous au flux RSS