La forêt amazonienne toujours plus dévastée

 | Par Laurence Caramel

Mieux que n’importe quel discours, un chiffre résume l’ampleur du choc auquel est soumise l’Amazonie : 17 % de la forêt ont été détruits en cinq ans, entre 2000 et 2005.

Mieux que n’importe quel discours, un chiffre résume l’ampleur du choc auquel est soumise l’Amazonie : 17 % de la forêt ont été détruits en cinq ans, entre 2000 et 2005. Le Programme des Nations unies pour l’environnement (PNUE) l’affirme dans le rapport sur l’"Environnement en Amazonie" qu’il s’apprête à publier et qui constitue probablement le travail le plus complet sur le sujet depuis dix ans.

Ce chiffre donne la mesure, à l’échelle des huit pays qui se partagent le plus vaste massif forestier de la planète (Bolivie, Brésil, Colombie, Equateur, Guyana, Pérou, Surinam, Venezuela), d’un bouleversement qui n’est, la plupart du temps, appréhendé qu’à travers le prisme du géant brésilien. Au cours de cette période, 857 000 km2 d’arbres - l’équivalent de la surface du Venezuela - sont partis en fumée ou ont été passés à la coupe rase sur une superficie de 5 148 millions de kilomètres carrés correspondant à la définition la plus stricte de l’Amazonie. Celle qui, selon les spécialistes, répond aux trois critères hydrographique, écologique et politique.

Lire l’article dans Le Monde

Agenda

Tous les événements

Suivez-nous

Newsletter

Abonnez-vous à la Newletter d’Autres Brésil !

Inscrivez vous

Entrez votre adresse mail ci-dessous pour vous abonner à notre lettre d’information.
Vous-pouvez vous désinscrire à tout moment envoyant un email à l’adresse suivante : sympa@listes.autresbresils.net, en précisant en sujet : unsubscribe infolettre.

La dernière newsletter

>>> [Dossier Presse] : 7 jours avant le festival de documentaire Brésil en Mouvements - 2 au 4 octobre à Paris

Réseaux sociaux

Flux RSS

Abonnez-vous au flux RSS