La dernière matriarche

, par Valéria Almeida

Le mur vert, rendant bien visible la plaque avec des mots mystérieux, garde dans la capitale du Maranhão une partie de l’histoire des religions africaines au Brésil. Dona Deni est notre guide pour découvrir le Vodum.


Texte et photos de Valéria Almeida

Source : Carta Capital – septembre 2007

Traduction : Sandrine pour Autres Brésils

Notes de bas de page et édition : G. da Costa


Rue São Pantaleão 857. Centre historique de São Luis do Maranhão. De dehors, rien qui ne sorte de l’ordinaire, à part la plaque installée sur le mur vert, à côté de la porte, que l’on trouve ouverte. Il est écrit « Casa das Minas ». Juste en dessous, suivent les mots « Querebentã de Zomadonu ».

Qu’est ce que cela signifie ? A l’intérieur, l’immeuble a conservé le sol de terre battue, rouge.
La structure de la maison, jaune à l’intérieur, présente des caractéristiques inhabituelles. La maison se divise en quatre côtés séparés par un grand patio. Je reste là à frapper dans les mains en attendant que quelqu’un me reçoive. Surgit une grande femme, noire, avec une robe de toile imprimée et un balai à la main. L’ustensile fait rapidement comprendre qu’elle est occupée. Sans rien dire, avec un regard ferme, la dame aux cheveux grisonnants s’approche. C’est « Deni Prata Jardim » [Deni jardin d’argent], connue sous le nom de Dona Deni. Je me présente et demande si nous pouvons discuter. Je voudrais connaître la maison et ce que les mots à l’entrée signifient. Sans une expression et sans lâcher le balai, elle dit ne pas avoir le temps. Malgré tout elle s’assoit sur l’un des bancs qui occupent le côté gauche de l’espace en face.

[...]


Lire le reportage en entier :


A lire également sur internet :


Annonces

Suivez Autres Brésils

Newsletter

Inscrivez vous
Entrez votre adresse mail pour vous abonner à notre lettre d’infos.

Vous-pouvez vous désinscrire à tout moment envoyant un email à l’adresse suivante : sympa@listes.autresbresils.net, en précisant en sujet : unsubscribe infolettre

La dernière newsletter :

>>> Retour sur l’actualité politique et sociale au Brésil

Réseaux sociaux

Flux RSS

Abonnez-vous au flux RSS