L’Esclavage en héritage (Brésil)

L’Esclavage en héritage (Brésil) : Le Droit à la terre des descendants de marrons

de Jean-François Véran



La constitution brésilienne de 1988 prévoit que soient reconnues et légalisées les terres des populations noires paysannes dont les ancêtres étaient des esclaves fugitifs et vivaient en communautés (communautés marrons, en brésilien quilombos). Votée dans le contexte du premier centenaire de l’abolition de l’esclavage et sous la pression des mouvements militants noirs, cette disposition était surtout un gage symbolique de réconciliation nationale. Dépourvue de tout cadre réglementaire, elle ne semblait d’ailleurs pas applicable. Les quilombos n’étaient voués qu’à être d’improbables lieux de mémoire. Au début des années 1990, pourtant, des « communautés noires » affirment être les héritières des anciens quilombos et, invoquant la constitution, exigent les titres de propriété des terres qu’elles occupent.

A l’interface entre « question agraire » et « question raciale », entre mémoire et ethnicité, au carrefour du terrain ethnographique et de l’analyse sociologique, cet ouvrage propose de suivre l’aventure au cours de laquelle l’une de ces communautés, Rio das Rãs (littéralement « Rivière des Grenouilles ») de l’État de Bahia, fut amenée à puiser dans son passé les ressources pour garantir sa survie dans le Brésil contemporain.


L’auteur

Jean-François Véran est maître de conférence de sociologie à l’IUTB/Université de Lille 3 et membre du Groupe de Recherche sur les Croyances et les Actions Collectives (GRACC) de cette même université .


Karthala - 11/2003 - 392 pages

Annonces

Suivez Autres Brésils

Newsletter

Inscrivez vous
Entrez votre adresse mail pour vous abonner à notre lettre d’infos.

Vous-pouvez vous désinscrire à tout moment envoyant un email à l’adresse suivante : sympa@listes.autresbresils.net, en précisant en sujet : unsubscribe infolettre

La dernière newsletter :

>>> CONFERENCE PUBLIQUE - Sang Autochtone : pas une goutte de plus !

Réseaux sociaux

Flux RSS

Abonnez-vous au flux RSS