L’ Amérique Latine entre la rupture et une nouvelle utopie capitaliste

 | Par José Arbex Jr., Valério Arcary

Entretien avec Valério Arcary

Par José Arbex Jr., journaliste et éditeur spécial de Caros Amigos.

Source : Revue Caros Amigos – mars 2008

Traduction : Karine Lehmann pour Autres Brésils


Que se passe-t-il en Amérique Latine ? Sommes-nous en train de vivre une nouvelle époque révolutionnaire ?

L’Amérique Latine est arrivée à une nouvelle impasse historique. Il y a une crise d’ampleur catastrophique, à cause de la recolonisation qui s’est accentuée dans les années 1990. Ces quinze dernières années, nous avons souffert du processus de “dénationalisation” et de désindustrialisation, d’augmentation des inégalités sociales. Ce processus, plus ou moins accentué dans l’un ou l’autre pays, a fait que toutes les plaies historiques de notre continent ont acquis des proportions colossales. Aujourd’hui, la majorité de la population vit dans la misère biologique, consommant à peine les 2000 calories par jour indispensables pour qu’une personne conserve un minimum de santé physique et mentale. Malgré les taxes officielles de scolarité élevées, plus de la moitié de la population n’attribue aucune signification au langage écrit. La concentration de la propriété, urbaine ou rurale, agraire ou industrielle, du mobilier ou de l’immobilier, acquiert des dimensions beaucoup plus élevées que par le passé. Tous ces éléments se sont accumulés de telle façon qu’une expérience historique s’est épuisée. A partir du nouveau millénaire, une situation révolutionnaire s’est ouverte sur l’ensemble du continent, avec des situations nationales différentes.

[...]

Lire l’entretien en entier :


Agenda

L'équipe d'Autres Brésils est en train de préparer de nouveaux événements... restez attentifs !

Tous les événements

Suivez-nous

Newsletter

Abonnez-vous à la Newletter d’Autres Brésils !

Inscrivez vous

Entrez votre adresse mail ci-dessous pour vous abonner à notre lettre d’information.
Vous-pouvez vous désinscrire à tout moment envoyant un email à l’adresse suivante : sympa@listes.autresbresils.net, en précisant en sujet : unsubscribe infolettre.

La dernière newsletter

>>> Dernière chance pour nous soutenir !

Réseaux sociaux

Flux RSS

Abonnez-vous au flux RSS