L’Amazonie des peuples de la forêt

, par Adilson Vieira

Directeur du Groupe de Travail Amazonien et membre du Conseil International du Forum Social Mondial, Adilson Vieira dissèque la réalité vécue par les populations traditionnelles de l’Amazonie au cours des vingt dernières années et l’importance de la réalisation du FSM 2009 pour les peuples de la forêt. Entretien.

Entretien réalisé par Verena Glass


Source : Carta Maior – 20/09/2007

Traduction : Caroline Sordia pour Autres Brésils


Réchauffement climatique, déforestation, grands travaux d’infrastructure, ces thèmes ont placé l’Amazonie au cœur de l’agenda national et international ces derniers temps. Mais peut-être les habitants de la région, Indigènes, seringueiros, ribeirinhos, extrativistas et autres populations traditionnelles – ou les « peuples de la forêt », ainsi qu’ils se nomment eux-mêmes – n’ont-ils pas encore reçu l’importance qui leur est due de la part de la société brésilienne et internationale.

Cependant, cela devrait changer. Vingt ans après la création de l’Alliance des peuples de la forêt, une organisation rassemblant, dans l’État de l’Acre, Indigènes et seringueiros à partir du mouvement de lutte pour les droits des communautés traditionnelles conduit par Chico Mendes, ces acteurs se sont réunis cette semaine à Brasília à l’occasion de la IIème Rencontre nationale des peuples de la forêt, qui a désormais élargi le débat et la lutte pour les droits de ces populations en incluant des habitants d’autres biomes [régions climatiques] du pays afin de donner une plus grande visibilité nationale à leurs positions.

De l’autre côté, en mai de cette année, Belém, dans l’État du Pará, a été choisie pour être le site du prochain Forum social mondial (FSM), qui aura lieu en décembre 2009. Au sujet de ces deux processus, Adilson Vieira, secrétaire général du Groupe de Travail Amazonien (GTA), membre du Conseil international du FSM et l’un des coordinateurs des trois éditions du Forum social pan-amazonien (en 2002, 2003 et 2004), s’est confié à Carta Maior. À suivre, les principaux extraits de cet entretien.

[...]


Lire l’entretien :


Annonces

Suivez Autres Brésils

Newsletter

Inscrivez vous
Entrez votre adresse mail pour vous abonner à notre lettre d’infos.

Vous-pouvez vous désinscrire à tout moment envoyant un email à l’adresse suivante : sympa@listes.autresbresils.net, en précisant en sujet : unsubscribe infolettre

La dernière newsletter :

>>> La programmation de Brésil en Mouvements - 15e édition

Réseaux sociaux

Flux RSS

Abonnez-vous au flux RSS