Interview avec Olimpio Guajajara, Guardien de l’Amazonie

 | Par Libération

A quelques jours de l’élection présidentielle au Brésil, l’activiste autochtone Olimpio Guajajara alerte dans un entretien à « Libération » sur les conséquences d’une victoire de Jair Bolsonaro pour la forêt tropicale et les peuples qu’elle abrite.

Olimpio Guajajara en est convaincu : le résultat de l’élection présidentielle brésilienne, dont le premier tour aura lieu le 2 octobre, sera déterminant pour l’avenir de l’Amazonie. Avec une centaine d’autres membres du peuple Guajajara (qui se sont appelés les « gardiens de l’Amazonie »), cet activiste autochtone patrouille depuis dix ans dans la région de l’Arariboia, dans le nord-est du pays, pour en déloger les bûcherons illégaux qui menacent la forêt tropicale et les Awa, un peuple non-contacté qui habite la zone.

Lire aussi En Amazonie, les autochtones sont en première ligne contre la déforestation

Suite de l’article réservé aux abonné.es sur

Voir en ligne : Brésil : le défenseur de l’Amazonie Olimpio Guajajara espère « un retour de l’ancien président Lula »

Couverture : Captutre d’écran d’une video partagée entre les communautés autochtones dans leurs langues maternelles. Olímpio Guajajara, sur une pirogue, décrit la situation de la Terre Indigène Arariboia, dans le sud du Maranhão
Vidéo de Ronilson Guajajara

Suivez-nous

Newsletter

Abonnez-vous à la Newletter d’Autres Brésils !

Inscrivez vous

Entrez votre adresse mail ci-dessous pour vous abonner à notre lettre d’information.
Vous-pouvez vous désinscrire à tout moment envoyant un email à l’adresse suivante : sympa@listes.autresbresils.net, en précisant en sujet : unsubscribe infolettre.

La dernière newsletter

>>> Accord UE-Mercosur, Agro-industrie, Droits humains : Le Brésil après l’élection de Lula

Réseaux sociaux

Flux RSS

Abonnez-vous au flux RSS