Autres Brésils
Un décryptage de la société brésilienne
pour un public francophone

Info-Lettre Spéciale Covid-19 au Brésil

Bonjour à toutes et tous,

L’actualité brésilienne est une fois de plus agitée en cette période mondialement trouble liée à la pandémie de Coronavirus.

Tout s’accélère depuis mardi 24 mars au soir quand le président brésilien Jair Bolsonaro a annoncé, dans une allocution télévisée au pays, qu’il souhaite la fin de la quarantaine à contresens de l’opinion publique brésilienne, des gouverneur•es, des maires et de la majorité des différents niveaux du législatif (fédéral, étatique et municipal).

Le premier cas confirmé de Covid-19 en Amérique du Sud a été au Brésil. Pour autant, le pays est parmi les derniers à réagir ! Les questions qui se posent ne sont pas propres au Brésil, mais elles gagnent une intensité particulière au vu du déni du gouvernement de Jair Bolsonaro et des inégalités sociales colossales du pays. Sans oublier qu’une partie importante de la population n’a pas ou peu accès aux services de bases (comme l’accès à l’eau potable) ou à un logement convenable (notamment dans les favelas et périphéries métropolitaines), voire l’absence totale d’abris...

L’isolation de la population est aussi impossible sans solution adaptée au travail informel et précaire comme celui des employé•es domestiques, centre d’appels ou en lien avec les applications de livraison. Surtout si les employeurs ne prennent pas leurs responsabilités, révélant un mode encore esclavagiste dans les relations de travail.

Que faire aussi pour les peuples autochtones qui voient se profiler une menace aussi grande que les maladies virales ayant provoquées des ethnocides par le passé ? De même pour les communautés quilombola.

L’équipe de traduction et de relecture bénévole a été particulièrement active. Nous tenions à les remercier une fois de plus pour leur engagement. Cela a permis, entre autre, de mettre en évidence la situation brésilienne auprès des médias internationaux francophones et d’alerter ainsi l’opinion publique.

C’est enfin le moment de se poser des questions, en s’inspirant des mouvements antiracistes et féministes pour répondre à la doctrine du choc avec une onde de solidarité !

Ci-dessous un aperçu du dossier spécial Covid-19 publié sur le site

Até logo, l'équipe d’Autres Brésils.

Les traductions d'Autres Brésils

Covid-19 au Brésil : Bolsonaro trouve les médias hystériques et appelle à la fin de la quarantaine

Le président du Brésil, Jair Bolsonaro, s’est exprimé mardi 24/03 à la télévision pour demander aux gouverneurs de renoncer aux quarantaines et de cesser de fermer les commerces et les écoles dans les États.

Sans le gouvernement brésilien, les peuples autochtones luttent contre le nouveau coronavirus

Des mesures telles que la restriction de l’accès aux terres indigènes (TI), la suspension des voyages et des événements ont été adoptées par les organisations représentatives. Dans les TI Yanomami, entre les états de Roraima et d’Amazonas, la circulation d’orpailleurs et de bûcherons inquiète particulièrement.

Covid-19 au Brésil : la santé des personnes sans abris (1)

La prédominance de maladies respiratoires telles que la tuberculose et le manque d’accès aux services publics de bases pour l’hygiène et de santé sont des problèmes qui font de la population vivant dans la rue, le groupe le plus vulnérable au Covid-19.

Covid-19 au Brésil : La santé des personnes sans abris (2)

Des États brésiliens et des pays dans le monde définissent des actions pour les personnes vivant dans la rue, sans toutefois décrire comment elles seront menées. L’émergence de la pandémie au Brésil touche principalement les plus pauvres et les plus vulnérables.

Qu’en sera-t-il des favelas quand le coronavirus les atteindra ?

Sur la planète, dix épidémiologistes sur dix affirment que la première des choses à faire pour éviter la contamination par le virus Covid-19 est d’éviter tout regroupement. Mais que se passe-t-il lorsque vous vivez 365 jours par an dans une fourmilière ?

#CoronaNasPeriferias : journalisme dans les périphéries

#CoronaNasPeriferias documente et remet en question les effets et la pertinence des mesures établies par les gouvernances fédérales, étatiques et municipales pour contenir la propagation du virus.

Covid-19 au Brésil : la santé des employé·es des centres d’appels

Pour ne pas mourir, les employé·es des centres d’appel dans tout le Brésil se mettent en grèves. Les entreprises, avec le consentement muet des syndicats, insistent à maintenir une activité non-essentielle.

Covid-19 au Brésil : Bolsonaro décrète la suspension des contrats de travail et des salaires

Le président du Brésil a publié les premières mesures économiques en période de calamité publique causée par le nouveau coronavirus. Comme à l’image de son mandat, elle fragilise les populations les plus vulnérables.

Covid-19 au Brésil : Premières suspicions parmi les peuples autochtones

Les peuples auchtones s’alarment du manque de soutien du gouvernement du Brésil. Le démantèlement des institutions, les coupes budgétaires, l’absence de mesures préventives adaptées inquiètent.

Covid-19 au Brésil : La santé des quilombolas.

Le ministre de la Santé, Luiz Henrique Mandetta, a déclaré publiquement que tous les quilombos du pays bénéficient de l’assistance du Système Unique de Santé (SUS). Les quilombolas questionnent la présence et la qualité du service.

L’impact du coronavirus dans les prisons brésiliennes

Les risques de contamination incontrôlée, de rébellions et d’évasions font partie du scénario de la pandémie de nouveau coronavirus au Brésil et exercent davantage de pression sur les institutions publiques.

Covid-19 au Brésil : le Tribunal Suprême fédéral recommande la libération de détenu·es

Marco Aurélio Mello, ministre de la Cour suprême (STF), a accédé à la demande de l’IDDD (Institut de défense du droit à la défense) et a recommandé aux tribunaux de tout le pays de libérer les détenus faisant partie du groupe à risque de coronavirus.

À lire ailleurs

Pour contrôler la pandémie, il faut faire barrière à Bolsonaro

Non content de défier les pouvoirs démocratiques, le président du Brésil a mis la population brésilienne en danger et donné le pire des exemples en tant que chef d’État à l’heure de la pandémie.

Coronavirus : au Brésil, les favelas se préparent au pire

Dans ces habitations précaires où doivent s’entasser de nombreux Brésiliens pauvres, les mesures de « distanciation sociale » nécessaires pour éviter la propagation du virus sont très difficiles à appliquer.

Communiqués, campagnes, tribunes

MANIFESTE « La vie de nos mères est en jeu »

Aujourd’hui, 6,3 millions de personnes sont employées domestiques au Brésil. Voici l’appel urgent des filles et fils des employées domestiques craignant pour la vie de leurs mères.

Soins et féminisme en temps de pandémie

S’occuper de la famille, rôle invisible et non rémunéré, incombe aux femmes. En pleine crise sanitaire, l’État doit prendre ses responsabilités.
© Autres Brésils — 2020

Autres Brésils - 21 ter rue Voltaire - 75011 Paris
tél: 01 40 09 15 81
courriel : bresils@autresbresils.net

Pour se désabonner de cette infolettre, il suffit d'envoyer un email à l'adresse suivante : sympa@listes.autresbresils.net en précisant en sujet : unsubscribe infolettre