« Il existe une profonde incompréhension du niveau atteint par les émergents »

, par Marilza de Melo Foucher

Luiz Soares Dulci est directeur de l’Institut Lula. Fondateur du Parti des travailleurs, ancien ministre du président brésilien, il revient sur la réussite économique des pays émergents, et en particulier du Brésil : « Notre taux de chômage (environ 5%) est le plus bas de l’histoire du Brésil. Existe-t-il un indicateur plus évident de la santé d’une économie ? ».

Luiz Soares Dulci (né en 1956) a été ministre, responsable du secrétariat général de la Présidence de la République sous le gouvernement Lula. Diplômé en lettres classiques de l’Université fédérale de Rio de Janeiro 1974 ,il a été professeur d’université, militant du Syndicat des enseignants de Rio de Janeiro et du Minas Gerais. Il a coordonné les premières grèves de travailleurs de l’éducation nationale, a participé à la fondation de la grande Union Centrale des Travailleurs (CUT) et a également été l’un des fondateurs du Parti des Travailleurs (PT) (1980).

Luiz Dulci est entré dans la vie parlementaire en 1982 et a été élu député du Parti des Travailleurs. Il a été l’un des coordinateurs de la campagne présidentielle de Lula en 2002.

Pourquoi l’Institut Lula intervient principalement au niveau international ?

Lorsque Lula a quitté la présidence, il a indiqué qu’il allait se consacrer essentiellement à la coopération internationale. Cela ne signifie pas, bien sûr, qu’il allait s’éloigner de questions brésiliennes. Au contraire : il a soutenu avec enthousiasme le gouvernement Dilma, les partis progressistes et les organisations populaires, dialoguant en permanence avec eux, non seulement au siège social à São Paulo, mais aussi lors de ses nombreux voyages à travers le pays. Et il entretient des contacts avec les intellectuels, les syndicats, les jeunes, les églises, les entrepreneurs. Mais son rôle maintenant, bien sûr, est autre. Il ne se prononce pas sur les questions qui sont de la responsabilité de la présidente Dilma, sauf pour appuyer ses décisions ou la défendre contre les attaques de plus en plus fortes de la droite. C’est pourquoi à l’institut nous avons défini deux lignes de travail prioritaires : encourager l’intégration de l’Amérique latine et coopérer au développement de l’Afrique.

Lire la suite sur le Blog de Marilza de Melo Foucher

Agenda Tous les événements

Aucun événement

Annonces

Suivez Autres Brésils

Newsletter

Inscrivez vous
Entrez votre adresse mail pour vous abonner à notre lettre d’infos.

Vous-pouvez vous désinscrire à tout moment en modifiant vos paramètres sur votre compte et à travers le lien de désinscription.

La dernière newsletter :

>>> Esclavage et Quilombos au Brésil : une histoire toujours d’actualité Rencontre autour de la sortie du livre « Quilombos. Communautés d’esclaves insoumis au Brésil ».

Réseaux sociaux

Flux RSS

Abonnez-vous au flux RSS