Gaz bolivien : accord trouvé

Le décret de nationalisation des hydrocarbures boliviens impose une nouvelle répartition des revenus des hydrocarbures, réservant 82% à l’Etat contre 50% précédemment. Quelque 26 multinationales, dont Total (France) et Petrobras (Brésil), sont visées. Un sommet convoqué en urgence jeudi 4 mai à Puerto Iguazu (Argentine) a permis d’apaiser les tensions entre Bolivie, Brésil et Argentine puisque La Paz a promis de garantir les livraisons de gaz à ses voisins tout en obtenant une rénégociation des tarifs actuellement très favorables à ses clients. Lula a annoncé des négociations bilatérales (Argentine-Bolivie et Brésil-Bolivie) sur les tarifs. Le Brésil reçoit quotidiennement 30 millions de m3 de gaz bolivien, qui alimente à 70% le poumon économique de Sao Paulo et à 100% le sud du pays.

5 mai 2006

Agenda

Tous les événements

Suivez-nous

Newsletter

Abonnez-vous à la Newletter d’Autres Brésil !

Inscrivez vous

Entrez votre adresse mail ci-dessous pour vous abonner à notre lettre d’information.
Vous-pouvez vous désinscrire à tout moment envoyant un email à l’adresse suivante : sympa@listes.autresbresils.net, en précisant en sujet : unsubscribe infolettre.

La dernière newsletter

>>> [Dossier Presse] : 7 jours avant le festival de documentaire Brésil en Mouvements - 2 au 4 octobre à Paris

Réseaux sociaux

Flux RSS

Abonnez-vous au flux RSS