Femmes et résistances en politique

Recontre-débat. 24 mai - 18h30 - Mairie du XVIIIe arrondissement

Inscription obligatoire en ligne ici

Le 24 mai prochain, à l’occasion de la venue à Paris de trois femmes politiques brésiliennes engagées pour la démocratie, l’association Autres Brésils organise une rencontre autour de l’activisme politique au féminin dans le Brésil de Jair Bolsonaro.

Alors que le Brésil plonge dans une vague conservatrice et confie le pouvoir à un président misogyne, raciste et homophobe, des femmes politiques continuent de porter leur voix dans l’espace public. Parmi elles, l’écrivaine et ex-conseillère municipale de São Paulo Djamila Ribeiro, la députée fédérale de Rio Taliria Petrone et la candidate au poste de gouverneur Marcia Tiburi, ont fait preuve de leurs engagements en faveur d’une démocratie plus juste et représentative.

Le 24 mai, de 18h30 à 20h00, à la Mairie du 18e arrondissement de Paris (1, place Jules Joffrin, 75018), Autres Brésils et les éditions Anacaona vous invitent à rencontrer ces trois femmes politiques et intellectuelles brésiliennes. Afin d’établir un pont avec les problématiques sociales françaises, nous accueillerons également la sénatrice Laurence Cohen, présidente du groupe d'amitié France-Brésil au Sénat. Cette rencontre sera l’occasion de réfléchir à la place des femmes et à leurs résistances, au Brésil et en France.

Les invitées :

Djamila Ribeiro
 : ex-secrétaire adjointe pour les droits de l’homme et la citoyenneté de la ville de São Paulo sous la mandature de Fernando Haddad. Elle poursuit ses engagements à travers une production littéraire au ton résolument politique. Ses œuvres en ont fait une figure majeure de l’afro-féminisme au Brésil.

Taliria Petrone : Députée fédérale de l’État de Rio, ancienne camarade de lutte de Marielle Franco, elle perpétue aujourd’hui les combats de la conseillère municipale assassinée, notamment en faveur des mouvements noirs et LGBTQI+.

Marcia Tiburi
 : Philosophe et écrivaine, candidate au poste de gouverneur de l’État de Rio en 2018. Ses positions engagées, exprimées dans de nombreux écrits, l’ont poussé à quitter le Brésil de Jair Bolsonaro. Elle vit aujourd’hui à Paris.

Laurence Cohen : Sénatrice du Val de Marne, présidente du groupe d’amitié France-Brésil et membre de la délégation aux droits des femmes et à l'égalité des chances entre les hommes et les femmes au Sénat.

Nous vous attendons nombreuses et nombreux,

Até logo!

L'équipe d'Autres Brésils