Recherche par thématique

Favelas | Périphéries

168 articles

Après 15 ans de lutte contre la violence de l’Etat brésilien, Mães de Maio conquiert un mémorial à Santos

 | Par Ailton Martins

Le 10 décembre 2021, un mémorial a été inauguré dans la ville de Santos, littoral de São Paulo, en hommage aux jeunes assassinés en 2006 lors des massacres plus connus sous le nom de « crimes de mai ». Ce mémorial est le résultat de 15 ans de lutte et de résistance de mères et des familles des victimes de la violence de l’État brésilien, notamment du mouvement Mères de Mai.

Lire l'article

Le racisme environnemental et climatique dans les favelas de Rio de Janeiro LA JUSTICE ENVIRONNEMENTALE DÉPEND DE LA JUSTICE RACIALE

 | Par Le Monde Diplomatique Brasil

Architecture hostile, répartition inégale des ressources, en plus du racisme structurel qui sous-tend l’élaboration des politiques publiques environnementales urbaines, la crise écologique touche le milieu rural et les villes brésiliennes. Cette crise entraîne des répercussions négatives sur l’économie, les revenus, la santé et le bien-être de la population en général. En revenant sur les politiques étatiques et local, cet article démontre que ces dynamiques ne touchent pas tout le monde de la même manière et qu’elles entremêlent ainsi des notions de race, de classe, de genre, d’environnement, de justice et de démocratie.

Lire l'article

Quinze ans des crimes de mai : ni oubli, ni pardon !

 | Par Autres Brésils

Entre le 12 et le 21 mai 2006, plus de 500 personnes, pour la plupart jeunes et noires, y ont été exécutées, lors de l’épisode désormais connu sous le nom de « crimes de mai ». En pleine célébration de la fête des mères, les périphéries de São Paulo allaient devenir le théâtre d’une vague de terreur et de violence sans précédent. 15 ans après, Autres Brésils revient sur les événements pour rendre hommage à lutte des mères de victimes.

Lire l'article

Ni classe ni cantine L’impact de la pandémie pour les enfants immigrants de Guaianases, situé dans la zone est de São Paulo.

 | Par Agencia Mural, Lucas Veloso

Durant la pandémie au Brésil, les immigrants et leurs enfants sont confrontés aux barrières administratives et éducatives. Privés d’école et sans accès à internet, les écoliers sont complètement isolés. A cela s’ajoute les difficultés de trouver un emploi et de bénéficier d’aide d’urgence.

Lire l'article

Agenda

L'équipe d'Autres Brésils est en train de préparer de nouveaux événements... restez attentifs !

Tous les événements

Suivez-nous

Newsletter

Abonnez-vous à la Newletter d’Autres Brésils !

Inscrivez vous

Entrez votre adresse mail ci-dessous pour vous abonner à notre lettre d’information.
Vous-pouvez vous désinscrire à tout moment envoyant un email à l’adresse suivante : sympa@listes.autresbresils.net, en précisant en sujet : unsubscribe infolettre.

La dernière newsletter

>>> 2022, une année charnière pour le Brésil !

Réseaux sociaux

Flux RSS

Abonnez-vous au flux RSS