Exposition- Sebastião Salgado (Lyon, du 9 au 27 février)

, par Autres Brésils

Exposition des photos de Sébastião Salgado dédiée au Mouvement des Sans Terre du Brésil

A la bibliothèque Jean Macé
2 rue Domer- LYON 69007

heures d’ouverture :

- mardi/jeudi/vendredi de 13h à 19h
- mercredi de 10h à 13h et de 14 à 19h
- samedi de 10h à 18h

Samedi 20 février à 15h : visite guidée- rencontre autour de l’exposition avec Jean-Francis Poulet, enseignant de langue portugaise et culture brésilienne

Qui est Sebastião Salgado ?

La formation initiale de Sebastião Salgado est celle d’un économiste. Il travaille pour l’International Coffee Organization à Londres et voyage beaucoup. Au cours d’un séjour, il prend l’appareil photo de sa femme et commence à s’intéresser à la photographie. Salgado travaille toujours en noir et blanc , il témoigne de la vie des hommes du monde entier, de leur travail, de leurs souffrances et de leurs exodes et interroge la relation que l’homme entretient à son territoire.

Explorant tous les continents, les photographies de Salgado témoignent de l’action de l’humain sur la nature. Respectueuses de la dignité des hommes, elles fixent leur regard, témoignent de leurs efforts, de leurs souffrances, de leur volonté de survivre. La recherche plastique devient, dans cette œuvre, une incitation à la réflexion et à l’action.

Sebastião Salgado et le Mouvement des Sans Terre
« Pour moi, le Mouvement des Sans Terre est un des seuls mouvements – si ce n’est le seul – qui réunit dans son action les luttes pour la dignité et pour la citoyenneté au Brésil.
Son action est centrée sur une préoccupation principale : promouvoir la juste et effective distribution des richesses dans le pays qui possède le système de distribution le plus injuste au monde.
J’accompagne sa lutte avec une grande attention, depuis le début. Je crois aussi sa plus grande richesse est d’incorporer et matérialiser toutes les expériences antérieures, celles là même que ce système injuste qui domine notre pays a essayé, au cours des années, d’effacer de notre mémoire. Je vois dans le Mouvement des Sans Terre les expériences accumulées par les ligues paysannes, par les Fédérations des travailleurs agricoles – les Fetags -, par les communautés ecclésiastiques de base.
C’est un mouvement civique sérieux, qui mérite le respect de tous les brésiliens et une attention réelle et courageuse de la part des autorités.
Tout brésilien qui a un minimum de responsabilité, qui a conscience de la situation sociale réelle de notre pays, a le devoir d’accompagner et appuyer le travail et la lutte du MST.
L’Histoire nous a emmené à un tel point qu’il a fallu douter de toutes les certitudes.
Sachant cela, après être passé par ce processus ardu, je me sens le droit d’exprimer, avec sérénité, que si peu de certitudes survivent en moi, l’une d’elle est la valeur et la dignité du Mouvement des Sans Terre.
Soutenir le MST, c ‘est préserver mon droit de continuer à faire confiance à l’Histoire, malgré tout ce qu’a fait le système au Brésil au cours du temps. »

Sebastião Salgado
à la bibliothèque Jean Macé 2 rue Domer- LYON 69

Plus d’info : Geni pour les Amis des Paysans Sans Terre du Brésil -Rhône- genif@free.fr

Annonces

Suivez Autres Brésils

Newsletter

Inscrivez vous
Entrez votre adresse mail pour vous abonner à notre lettre d’infos.

Vous-pouvez vous désinscrire à tout moment envoyant un email à l’adresse suivante : sympa@listes.autresbresils.net, en précisant en sujet : unsubscribe infolettre

La dernière newsletter :

>>> Brésil en Mouvements 14e édition, du 19 au 23 septembre !

Réseaux sociaux

Flux RSS

Abonnez-vous au flux RSS