« Exploitation de la fibre de sisal »

, par Philippe Revelli

Le Nordeste brésilien produit la moitié de la fibre de sisal utilisée dans le monde - principalement à la confection de tapis et de revêtements de sol.

Après la coupe, les feuilles d’agave sont passées à la machine à défibrer - en dix ans, les archaïques « moteurs à sisal » ont mutilé plus de 1500 travailleurs agricoles.

La fibre est ensuite mise à sécher en plein air puis triée, cardée, brossée, compactée en ballots ou filée avant d’être exportée.


VOIR l’exposition en ligne


Annonces