Environnement, déboisement toujours

, par Jean-Jacques Fontaine

Le rythme du déboisement est en diminution régulière en Amazonie, mais la moitié des arbres retirés de la forêt brésilienne sont encore d’origine illégale.

C’est le constat d’une étude menée au niveau mondial par le PNUE, le Programme des Nations Unies pour l’Environnement. Ailleurs sur la planète, le déboisement pirate ne représente en moyenne que 15% à 30% du commerce de bois.
Lire la suite sur Vision Brésil

Annonces