Du système éducatif que nous avons à la société que nous voulons

, par Rubens Salles

Depuis des décennies on nous rabat les oreilles avec de beaux discours sur l’absolue nécessité d’améliorer la qualité de l’éducation au Brésil, que cette qualité est essentielle au développement du pays etc. Aujourd’hui, un grand nombre de programmes publics, ainsi que des mouvements de la société civile, brandissent cette bannière, mais quelle est, finalement, cette qualité ? Quelle qualité voulons-nous ?

Par Rubens Salles, Maître en Éducation, Art et Histoire de la Culture, entrepreneur social et chercheur à l’Institut ArteSocial

Sources : Le Monde Diplomatique Brésil - 20/08/2010 - Texte original :
http://diplomatique.uol.com.br/acervo.php?id=2934

Traduction : Jean Saint-Dizier pour Autres Brésils


Selon les chiffres qui viennent d’être récemment publiés1, seuls 33% des objectifs du plan national de l’éducation ont été atteints entre 2001 et 2008, et il ne s’agit que d’objectifs quantitatifs. En ce qui concerne les objectifs qualitatifs, rien n’a été réussi, au contraire, ils ont empiré. Le taux de redoublement dans l’enseignement fondamental (du CP à la troisième) a augmenté de 21,7% en 2001, de 27,7% en 2007, et le taux d’abandon, au lycée, a quant à lui, augmenté de 10% en 2006, et de 13,2% en 2008.

Suite à tant de flops2, il est clair que les racines du problème restent encore inconnues de nos gestionnaires publics. Des chercheurs reconnus de l’éducation, tels qu’Edgar Morin3, Francisco Imbernón4, Saturnino De La Torre5, Isabel Alarcão6 et tant d’autres, tentent, depuis longtemps, d’attirer notre attention sur le fait que le grand obstacle, si l’on veut offrir une éducation appropriée aux besoins de notre époque, se situe dans l’étendue des relations humaines, dans la qualité des relations humaines à l’école, et plus spécialement à la maternelle et au primaire, des périodes essentielles au développement humain.

[...]

Lire le texte en entier :


Annonces

Suivez Autres Brésils

Newsletter

Inscrivez vous
Entrez votre adresse mail pour vous abonner à notre lettre d’infos.

Vous-pouvez vous désinscrire à tout moment envoyant un email à l’adresse suivante : sympa@listes.autresbresils.net, en précisant en sujet : unsubscribe infolettre

La dernière newsletter :

>>> Appel à dons : 2019, année de tous les défis

Réseaux sociaux

Flux RSS

Abonnez-vous au flux RSS