« Dilma dehors » : le Brésil dans la rue contre sa présidente

, par Libération

Vêtus de jaune et vert, les couleurs nationales, ils montent vers la Paulista, la principale avenue de São Paulo, épicentre de la contestation qui fait vaciller la présidente Dilma Rousseff et son Parti des travailleurs (PT), au pouvoir depuis douze ans au Brésil.

C’est « l’élite blanche », comme dit la gauche pour disqualifier ses opposants : près de deux millions de manifestants qui ont défilé, dimanche, dans tout le pays, pour dénoncer la corruption au sein de la compagnie pétrolière nationale Petrobras, au centre d’un système de financement illicite de trois partis de la coalition au pouvoir, dont le PT. Voire pour demander la destitution de « Dilma », laborieusement réélue en octobre. L’avant-veille, ils n’avaient été que quelques dizaines de milliers à descendre dans la rue pour défendre la Présidente, à l’appel de la Centrale unique des travailleurs, liée au PT.

Lire la suite sur Libération

Annonces

Suivez Autres Brésils

Newsletter

Inscrivez vous
Entrez votre adresse mail pour vous abonner à notre lettre d’infos.

Vous-pouvez vous désinscrire à tout moment envoyant un email à l’adresse suivante : sympa@listes.autresbresils.net, en précisant en sujet : unsubscribe infolettre

La dernière newsletter :

>>> Appel à financement du festival « Brésil en Mouvements » 2018

Réseaux sociaux

Flux RSS

Abonnez-vous au flux RSS