Deux événements Autres Brésils au mois de juin.

Édito

Cher.e.s ami.e.s,

Tout au long de l’année votre participation active et engagée a contribué au succès et à la richesse nos événements et de notre travail de décryptage de l’actualité brésilienne. On ne voulait pas vous laisser partir comme ça. Nous avons le plaisir de vous annoncer deux heureuses nouvelles avant les vacances d’été.

22 juin fête d’Autres Brésils :

Pour vous remercier de votre soutien, nous organisons la Fête d’Autres Brésils, le vendredi 22 juin à partir de 19h au CICP (21 ter, Rue Voltaire, Paris 11e). Au programme : projection du court métrage de Sérgio Bloch « Na Boca do Povo : l’Angu de Lucinha », en présence du réalisateur.

Sérgio Bloch a parcouru les rues du Brésil pour faire témoigner les gens qui font vivre ce lien étroit entre nourriture et culture. L’épisode projeté montrera la confection de l’angu, plat traditionnel cuisiné dans le Quilombo de la Pedra do Sal, à Rio de Janeiro. Lucinha, la cuisinière quilombola, sera elle-même présente et nous fera découvrir ses épices. La soirée s’achèvera en musique.

Soirée en présence du réalisateur Sérgio Bloch et de la cuisinière quilombola Lucinha.

27 Juin table ronde : « Actualité et Perspectives de la politique brésilienne ».

Fidèle à sa mission de décryptage de l’actualité brésilienne, Autres Brésils organisera également, le mercredi 27 juin de 19h à 20h30, à la Maison de l’Amérique latine, une table ronde « Actualité et Perspectives de la politique brésilienne ».

La juriste Carol Proner, l’historienne Silvia Capanema et l’économiste Pierre Salama, chercherons des clefs d’analyse, dans l’actualité de la vie politique brésilienne, à quatre mois des élections présidentielles.

Alors que les partis politiques brésiliens viennent de présenter officiellement le nom des candidats qui les représenteront aux élections d’octobre, la campagne électorale est dores et déjà placée sous le signe des tensions politiques et sociales : le président en exercice, battant des records d’impopularité, a renoncé à se présenter, alors que le favori des sondages, l’ex-président Lula da Silva, est toujours incarcéré et empêché de briguer un nouveau mandat. Face à cette situation inédite, la gauche brésilienne cherche à se reconstruire, tandis que les tensions sociales et politiques pourraient bien profiter au candidat d’extrême droite, Jair Bolsonaro. Mais derrières les contingences politiques se cachent des sujets profonds qui cristallisent les tensions dans la société brésiliennes : choix économiques, question sécuritaire, État de droit…

Dans ce contexte mouvementé, Autres Brésils vous invite à un temps de réflexion et de décryptage de l’actualité brésilienne de ces derniers mois, pour mieux comprendre les événements qui s’annoncent, avec, en point d’orgue, les élections présidentielles d’octobre.

Nous espérons vous voir très nombreux aux deux événements du mois de juin, pour clôturer en beauté cette nouvelle année, avant les vacances d’été.

Até logo !

Les traductions d'Autres Brésils

Edwy Plenel « Il est temps pour les journalistes de quitter les journaux traditionnels »

Edwy Plenel, fondateur du journal Mediapart, le journal indépendant en ligne français, défend un nouvel écosystème démocratique.

Le coup d’État au cinéma

Source : Carta Maior – 17/05/2018 Par : Carlos Alberto MATTOS Traduction : Roger GUILLOUX Relecture : Du ALDON Le Procès arrive sur les écrans après avoir été primé et avoir fait l’objet d’avant-premières tumultueuses. Neuf autres documentaires ont (...)

Organisés via Whatsapp, les routiers renversent l’accord signé avec Temer

Une partie des routiers indépendants ne s’estime pas représentée par l’accord signé ce jeudi 25 mai par quelques représentants de la corporation et le gouvernement fédéral.

Intervention militaire pourquoi (pour qui) ?

En plus de la grève des camionneurs, se manifeste quelque chose déjà apparu avec une certaine fréquence dans l’histoire brésilienne et qui a récemment gagné en visibilité : des demandes d’intervention (...)

Où sont passés les médecins cubains ?

L’un des programmes les plus critiqués de Dilma Rousseff, Mais Médicos est renforcé par le gouvernement Temer et les Cubains continuent à exercer dans le pays, loin des feux de l’actualité.

Celso Amorim : « Pour ceux qui ont vécu la dictature, cette priorité absolue de sécurité intérieure est préoccupante »

Dans un entretien à Publica, l’ex-ministre de la défense critique le traitement réservé aux réfugiés Vénézuéliens et affirme que l’intervention à Rio de Janeiro n’est pas militaire mais politique.

Vera Lúcia Gonzaga dos Santos : une victime de plus des crimes de Mai 2006

Verinha, l’une des fondatrices du Mouvement des Mères de Mai, a été retrouvée morte chez elle, jeudi 3 mai, dans la banlieue de Santos.

Conflits agraires au Brésil : les paysans de plus en plus victimes de tueries

Au Brésil, les conflits agraires n’ont pas disparu. Loin de là. Ils sont même de plus en plus meurtriers. En 2017, ils ont provoqué la mort de 71 personnes, souvent des paysans dénonçant la toute-puissance des grands propriétaires (...)

LE COUP D’ÉTAT EST AUSSI LE FRUIT D’UN MANQUE D’IMAGINATION POLITIQUE ET POETIQUE

Le film Cinema Novo d’Eryk Rocha, en gagnant un prix au dernier festival de Cannes, a annoncé le retour du cinéma brésilien sur la scène internationale. Le festival a également été marqué par les actes de résistance de l’équipe d’Aquarius de Kléber (...)

Brésil : les grèves s’enchainent avec le secteur pétrolier

Un conflit social suit l’autre au Brésil : au moment où s’essouffle une grève des transporteurs routiers. Ce sont les travailleurs du secteur pétrolier qui ont cessé hier le travail pour au moins 72 heures. C’est un nouveau défi pour le président (...)

Autres contributions

Les défis de la reconnaissance des communautés quilombolas au Brésil

Le lancement du livre Communautés d’esclaves insoumis au Brésil (Editions L’échappée), écrit par l’historian Flávio dos Santos Gomes et traduit du portugais par Georges Da Costa, est une excellente occasion pour les lecteurs francophones de connaître la (...)

Soutenir Autres Brésils

Vous appréciez notre site ? Aidez-nous à en maintenir la gratuité !
Vous appréciez nos actions ? Aidez-nous à les concrétiser !
Autres Brésils a besoin de votre soutien financier ! Adhérez et/ou faites un don ! ICI

Comment participer ?

Il y a mille et une façons de participer à la vie de l’association. N’hésitez pas, rejoignez l’association Autres Brésils !

© Autres Brésils — 2018

Autres Brésils - 21 ter rue Voltaire - 75011 Paris
tél: 01 40 09 15 81
courriel : bresils@autresbresils.net

Pour se désabonner de cette infolettre, il suffit d'envoyer un email à l'adresse suivante : sympa@listes.autresbresils.net en précisant en sujet : unsubscribe infolettre