Des Indiens tentent de forcer l’entrée du Parlement

, par AFP

Quelque 300 Indiens venus à Brasilia pour réclamer le respect de leurs droits et la délimitation de leurs terres ont tenté d’envahir le Parlement mercredi 2 octobre, mais ont été repoussés par la police.

La police a renforcé la sécurité autour du Parlement et a utilisé du spray au poivre pour disperser les manifestants. Le corps et le visage peints de leurs peintures traditionnelles, les indigènes essayaient de forcer une porte d’accès au Parlement.

Quelque 1 500 indigènes de 305 ethnies, selon la police, sont venus dans la capitale fédérale pour réclamer le respect de leurs droits et demander aux autorités du pays de freiner les réformes qui bénéficient au puissant secteur de l’agroalimentaire à leur détriment, disent-ils.

Lire la suite

Annonces

Suivez Autres Brésils

Newsletter

Inscrivez vous
Entrez votre adresse mail pour vous abonner à notre lettre d’infos.

Vous-pouvez vous désinscrire à tout moment en modifiant vos paramètres sur votre compte et à travers le lien de désinscription.

La dernière newsletter :

>>> Esclavage et Quilombos au Brésil : une histoire toujours d’actualité Rencontre autour de la sortie du livre « Quilombos. Communautés d’esclaves insoumis au Brésil ».

Réseaux sociaux

Flux RSS

Abonnez-vous au flux RSS